* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les chaufferettes ( Plaire au Seigneur )

luc24_32

 

 

Notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous? Lu 24:32

J’aimerais partager avec vous, aujourd’hui, un souvenir d’enfance. Je vivais dans un pays de hautes montagnes, où les hivers étaient froids et enneigés. C’est pourquoi la gardienne de notre église arrivait au culte en portant deux ou trois chaufferettes: c’étaient des petits coffres en bois, recouverts à l’intérieur de métal, où elle avait soigneusement déposé des braises sur un lit de cendres. Ces chaufferettes étaient posées au sol; les personnes de la communauté qui venaient de s’asseoir posaient leurs pieds dessus puis les faisaient circuler entre elles; elles servaient à réchauffer tous ceux qui, après une longue marche dans la neige, pouvaient en avoir besoin.

Le geste de cette chrétienne m’interpelle. Est-ce que j’apporte un peu de chaleur à mes frères et sœurs, moi aussi, quand je viens au culte ou aux diverses rencontres?

Des élans d’amour pour mon Dieu, pour mon Sauveur seraient certainement perçus comme un réconfort pour des personnes chargées, fatiguées. Ils pourraient même réchauffer ceux qui se sont éloignés, ceux dont les affections se sont refroidies.

Oui, mais cela n’est possible que si j’ai, comme cette chrétienne, préparé à la maison «mes chaufferettes». Je dois donc en tout premier lieu «faire de la braise», c’est-à-dire que ma piété journalière doit se développer dans une relation heureuse et entretenue avec mon Seigneur.

En Luc 24, les deux disciples ont écouté, sur le chemin, les merveilleux enseignements du Seigneur Jésus qui leur expliquait, dans toutes les Écritures, les choses qui le concernent. Ils peuvent dire un peu plus tard: Notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu’il nous parlait en chemin, et qu’il nous ouvrait les Écritures? Mais ils ne veulent pas garder cette chaleur seulement pour eux. Ils se lèvent sur l’heure même et s’en retournent à Jérusalem, trouvent les disciples assemblés et racontent comment il s’était fait connaître à eux (Lu 24:35).

Ces deux disciples ont apporté «leurs chaufferettes». Il nous est facile de nous plaindre de la froideur de notre communauté de croyants. Mais ai-je apporté un peu de «ma chaleur»? Si chacun fait ainsi, notre vie collective sera transformée.



27/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres