* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les dix commandements du bon Samaritain (2) ( Plaire au Seigneur )

Le lendemain, en s’en allant, il tira deux deniers, les donna à l’hôtelier et dit: Prends soin de lui; et ce que tu dépenseras de plus, moi, à mon retour, je te le rendrai. Lu 10:35

Nous avons parcouru hier les premières étapes d’une intervention en faveur de notre prochain en grande difficulté, une intervention en étroite proximité avec lui. Vient ensuite la nécessité de prendre de la distance, sans cesser de porter de l’intérêt au convalescent. C’est ce que le Samaritain nous indique par sa manière de procéder au moment de quitter l’hôtellerie.

    1. Prendre soin de confier le blessé à une personne qui poursuivra le travail commencé, en s’assurant qu’elle est en mesure d’assumer cette charge. Pas question de faire sentir à l’autre qu’il m’est redevable.
    2. Pour autant, ne pas négliger de pourvoir aux besoins présents et prévisibles de la personne démunie: peut-être lui fournir de l’argent, peut-être aussi préparer sa réinsertion dans la société, ou lui faire retrouver la confiance de ses frères, s’il l’a perdue.
    3. Continuer ensuite sa route, car certainement Dieu me fera rencontrer d’autres blessés de la vie: il en existe tellement! Considérons alors chaque personne comme unique, mais demandons le discernement de Dieu pour ne pas nous laisser dévorer par des simulateurs qui profitent de la bonté des chrétiens!
    4. Le Samaritain promet aussi son retour à l’hôtelier et à son protégé. Revenons prendre des nouvelles du blessé et l’encourager en montrant notre intérêt dans la durée.
    5. 10. Enfin, après avoir accompli tout ce parcours, réalisons avec sincérité: Nous sommes des esclaves inutiles; ce que nous étions obligés de faire, nous l’avons fait (Lu 17:10).

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les mains des brigands? Il dit: C’est celui qui a usé de miséricorde envers lui. Jésus lui dit: Va, et toi fais de même (10. 36, 37).

Le Seigneur ne raconte pas seulement une histoire. Il désire que nous mettions en pratique son enseignement. Ne cherchons pas qui est notre prochain, mais soyons, comme l’a été notre Maître, le prochain du pauvre, du démuni, des victimes de la méchanceté des hommes.

 



19/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 743 autres membres