* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les eaux amères devenues douces ( La Bonne Semence )

Il (Moïse) cria à l'Éternel?; et l'Éternel lui enseigna un bois, et il le jeta dans les eaux, et les eaux devinrent douces.

Exode 15. 25

Le peuple a traversé la Mer Rouge?: par la puissance de l'Éternel, il a été délivré du Pharaon et, sur l'autre rivage, il chante avec joie le cantique de la délivrance. Mais il y a le désert à traverser avant l'entrée dans le pays de la promesse. C’est un “désert grand et terrible” (Deutéronome 8. 15)?: il n'y a pas d'eau – aucun rafraîchissement pour nos âmes dans les choses de la terre?: c'est la première expérience qu'il faut faire. Ensuite, il y a Mara?: l'épreuve, douloureuse pour la chair. L'âme est remplie d'amertume et le peuple murmure… Que va faire Moïse?? Il crie à l'Éternel. Quelle précieuse ressource que la prière?! Prière ardente, instante?: un cri?! Alors, l'Éternel “lui enseigna un bois”. Ce bois est jeté dans les eaux et “les eaux devinrent douces”.

Ce “bois” n'est-il pas une image du Seigneur Jésus, de Celui qui veut réjouir notre coeur, même au milieu de l'épreuve?? N'est-ce pas Christ lui-même, introduit dans nos circonstances?? Alors, les eaux deviennent douces… Mais il est facile de dire à quelqu'un?: Vous êtes dans l'épreuve, votre cœur est brisé, vous êtes dans l'amertume. Vous êtes à Mara. Ne murmurez pas. Introduisez Christ dans vos circonstances et tout ira bien?! – Il est facile de le dire, mais il est beaucoup plus difficile de le réaliser. C'est quelque chose que nous devons apprendre pratiquement.

“L'Éternel lui enseigna un bois”, lisons-nous. Ce verbe enseigner ne doit-il pas arrêter notre attention?? C'est à l'école de Dieu que nous sommes?: nous avons besoin d'apprendre à avoir Christ devant nous et avec nous. “Aucun malheur n’arrive au juste” (Proverbes 12. 21)?; ne l’oublions pas?! “Toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu” (Romains 8. 28). Il veut “nous faire du bien à la fin” (Deutéronome 8. 16). Sachons dire comme David – et non pas seulement de nos lèvres?: “Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal?; car tu es avec moi” (Psaume 23. 4).

Dans les jours difficiles que nous pouvons connaître, nous pourrions dire que nous sommes à Mara. N'aurions-nous pas aussi, souvent, tendance à murmurer, comme le peuple autrefois?? Notre Dieu veut nous enseigner un bois, afin qu'ayant Christ devant nous et avec nous, nous puissions dire en vérité?: les eaux devinrent douces.

P. Fuzier

 



13/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 842 autres membres