* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les fêtes de l’Éternel: le sabbat (1) ( Plaire au Seigneur )

Ce sont ici mes jours solennels: six jours on travaillera; et le septième jour est un sabbat de repos, une sainte convocation; vous ne ferez aucune œuvre: c’est un sabbat consacré à l’Éternel dans toutes vos habitations. Le 23:1-3

Avant d’instituer les sept fêtes que devait célébrer son peuple, l’Éternel rappelle que l’aboutissement de son plan d’amour est de le faire participer à son propre repos. Le sabbat est une belle figure de ce repos. Les fêtes de l’Éternel décrites dans ce chapitre racontent, symboliquement, l’histoire de l’action de Dieu sur la terre pour amener son peuple à ce repos. C’est le repos qui suit une œuvre achevée, parfaitement terminée.

Au moment de la création, Dieu s’est reposé en constatant sa perfection. Mais le péché entre dans le monde par la désobéissance de nos premiers parents. Dès lors, plus de repos pour Dieu. Après l’œuvre de la création, il en commence une nouvelle: celle de la rédemption qui libère l’humanité de la domination du diable et du péché. C’est pourquoi, quand Jésus est accusé de violer le sabbat, il répond: Mon Père travaille jusqu’à maintenant, et moi aussi je travaille (Jn 5:17).

Chaque samedi, les Israélites pieux pouvaient donc se souvenir que leur vie souvent difficile comportait un espoir et, mieux qu’un espoir, la certitude qu’il existe un repos de Dieu où ils entreront quand le Messie établira son règne.

Et pour nous chrétiens? Ce monde corrompu par le péché ne nous apporte aucun repos. Du reste, notre vocation n’est pas de chercher le repos ici-bas, puisque notre vie est cachée avec le Christ en Dieu (Col 3:3). Mais, par la foi, nous pouvons nous reposer sur l’œuvre de la rédemption accomplie à la croix, une œuvre achevée, parfaite aux yeux de Dieu. Nous bénéficions ainsi, dès maintenant, du repos de la conscience et du repos du cœur (Heb 4:3).

Nous ne célébrons donc pas le sabbat du septième jour mais, chaque dimanche, nous célébrons l’œuvre du Seigneur et regardons vers le repos dans lequel il va nous introduire pour toujours dans la maison de son Père.

La suite lundi prochain

 



08/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 768 autres membres