5cd09608

 

 

 

Lecture : Proverbe 27/6 ; 1 Samuel 20/36

Voyez avec quelle délicatesse et quelle intelligence Jonathan a instruit David, son ami, sur le danger qu’il courait.

La chose s’est faite sans bruit. Le seul témoin présent n’a rien compris au langage secret de ces flèches. Dieu nous appelle à nous exhorter les uns les autres, à nous avertir des dangers que les autres courent imprudemment. Notre devoir est de les avertir par des “flèches”, qui ne tuent pas mais qui éveillent.

Que le Seigneur Jésus nous donne, par son bon Esprit, l’adresse nécessaire pour savoir dire ces mots-là avec amour ! Combien de fois avons-nous été durs dans nos avertissements !

Nous devons aussi apprendre à vivre cela dans le secret et non publiquement. Pour cela, tenons-nous sur le terrain de l’humilité, sachant que celui qui avertit n’est en rien supérieur à celui qui est averti. La Bible, Parole de Dieu, dit :

“Que celui qui est debout prenne garde de tomber ! (1 Corinthiens 10/12)”.

Que le Seigneur nous accorde d’être des amis qui, peut-être, blesseront parfois, mais qui jamais ne tueront.