* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les pleurs de Jésus ( Plaire au Seigneur )

jesus(1)

 

 

Mes larmes ont été mon pain, jour et nuit, quand on me disait tout le jour: Où est ton Dieu?Ps 42:3
J’ai pleuré, mon âme était dans le jeûne; et cela m’a été en opprobre.Ps 69:10
J’ai mangé la cendre comme du pain, et j’ai mêlé de pleurs mon breuvage.Ps 102:9

Jésus est venu prendre place parmi les humains, vivre comme eux, souffrir leurs souffrances. Dès sa naissance, il a vraiment partagé leur condition avec toutes les peines et les limitations de la vie humaine (comp. Heb 2:14). Jésus a connu les profondes souffrances qui font jaillir des larmes. Le prophète Esaïe avait déjà parlé de la sympathie divine en face de la misère de son peuple: Dans toutes leurs détresses, il a été en détresse… dans son amour et dans sa miséricorde, il les a rachetés (Esa 63:9).

Dans les évangiles, trois circonstances où Jésus a pleuré nous sont racontées:

    • Au tombeau de Lazare. Sa parfaite sympathie, à la vue de la souffrance humaine engendrée par la mort, salaire du péché, lui fait verser des larmes (Jn 11:33-35). Sa puissance aurait pu agir tout de suite pour ressusciter Lazare, mais Jésus entre dans la douleur des hommes. Il laisse l’émotion l’envahir. Son exemple donne tout son sens à ce verset: Pleurez avec ceux qui pleurent (Ro 12:15). Ses larmes expriment aussi sa sympathie envers une famille hospitalière.
    • Sur la route allant de Bethphagé à Jérusalem. En voyant la ville bien-aimée, Jésus est rempli de douleur à la pensée des maux qui vont l’atteindre (Lu 19:41-44): il exprime sa souffrance et sa sympathie à l’égard du peuple qu’il aime.
    • Dans le jardin de Gethsémané. C’est l’heure terrible de la croix et du jugement divin. Le combat est intense, avec de grands cris et avec larmes (Heb 5:7): il exprime la souffrance de Jésus devant le mal qui a envahi le monde et qui lui fait horreur. Jésus supplie son Père qui peut le sauver de la mort, tout en se déclarant prêt à prendre sur lui le jugement que mérite le péché de l’humanité.

Jésus, homme parfait, nous montre jusqu’où va l’amour. Il ne s’est soustrait à aucune des souffrances placées sur son chemin.



17/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1027 autres membres