* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les portiers ( Plaire au Seigneur )

images

 

 

(Les portiers) et leurs fils étaient établis aux portes de la maison de Dieu… pour y faire la garde… Ils étaient préposés sur les chambres et sur les trésors de la maison de Dieu, et ils se tenaient la nuit autour de la maison de Dieu, car la garde leur appartenait.1Ch 9:23,26

Le roi David et le prophète Samuel avaient établi des portiers pour surveiller la maison de l’Éternel. Rien d’impur et aucun étranger ne devaient y pénétrer, car c’était le lieu où Dieu manifestait sa présence et venait à la rencontre de son peuple. Ces serviteurs devaient aussi s’assurer que les trésors qu’elle renfermait n’étaient pas pillés, détruits ou profanés. La fonction était si importante que David et Samuel nomment 212 portiers (1Ch 9:22).

Actuellement, la maison de Dieu est l’Assemblée, habitation de Dieu par l’Esprit (Eph 2:22). Jésus lui-même est le centre du rassemblement des croyants, où qu’ils se retrouvent. Aujourd’hui, l’Esprit Saint établit des anciens ou surveillants (Ac 20:17,28) dans les assemblées, pour garder ce qui doit l’être. Ils veillent pour nos âmes et nous avertissent en cas de danger ou de dérives par rapport aux enseignements de la Parole. Ils sont capables aussi bien d’exhorter par un sain enseignement que de réfuter ceux qui contredisent (Tit 1:9). Leur autorité morale est démontrée par une piété qui doit être à la hauteur du service qu’ils ont reçu: Il faut que le surveillant soit irréprochable comme administrateur de Dieu… aimant le bien, sage, juste, pieux, maître de soi, tenant ferme la fidèle parole selon la doctrine (Tit 1:7).

Même si un seul est (notre) maître, le Christ (Mt 23:10), nous devons respecter ceux qui sont à la tête, leur être soumis et leur obéir (Heb 13:17). L’apôtre Paul écrivait aux Thessaloniciens: Nous vous prions, frères, de reconnaître ceux qui, parmi vous, travaillent, sont à la tête dans le Seigneur et vous avertissent: estimez-les très haut en amour à cause de leur œuvre (1Th 5:12,13).

Le devoir de vigilance envers soi-même et les autres n’est pas réservé aux surveillants et aux anciens seulement. Chaque croyant, esclave du Seigneur, doit être doux envers tous, capable d’enseigner, ayant du support, redressant avec douceur les opposants, dans l’espoir que Dieu, peut-être, leur donnera la repentance pour reconnaître la vérité (2Ti 2:24,25).



27/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres