* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les trois premiers commandements ( Plaire au Seigneur )

images
images

 

Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.
Tu ne te feras point d’image taillée…
Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain. Ex 20:3,4,7

Les trois premiers des dix commandements donnés par le moyen de Moïse concernent les relations des Israélites avec l’Éternel. Pour obtenir la faveur de Dieu, chacun devait les respecter scrupuleusement.

Les croyants, eux, bénéficient inconditionnellement de la faveur de Dieu (Ro 5:1,2 8:1). Elle nous a été acquise par le sacrifice de notre Seigneur Jésus Christ qui est notre justice, notre sainteté, notre rédemption (1Co 1:30). Quelle paix et quelle liberté! Tout repose définitivement sur un autre que nous, sur Jésus Christ, le Fils de Dieu!

Toutefois, nous pouvons tirer un enseignement des commandements donnés au peuple d’Israël. En effet, la nature divine à laquelle nous participons et le Saint Esprit qui habite en nous, nous conduisent à y rechercher la pensée de Dieu avec le désir de nous y conformer.

Le premier commandement - celui de ne pas avoir d’autres dieux, c’est-à-dire de rejeter toute idole - concerne aussi les chrétiens puisque l’apôtre Jean écrit à la fin de sa première lettre: Enfants, gardez-vous des idoles. Le chrétien n’a plus les mêmes idoles que les païens, mais les idoles modernes sont nombreuses et subtiles, comme l’amour de l’argent ou le goût du pouvoir. Elles tuent l’esprit de consécration à Christ quand elles prennent sa place dans le cœur.

Le second s’oppose à la tendance humaine qui veut donner une forme concrète à Dieu qui est esprit. Le but est d’impressionner le public, de toucher ses émotions, en utilisant l’art humain: peinture, sculpture… Le risque est que l’objet prenne la place de celui qu’il représente, ce qui conduit au paganisme.

Le troisième commandement est tout aussi important: ne pas prendre le nom de Dieu en vain. Nous nous adressons à Dieu au nom du Seigneur Jésus. Attachons toujours à nos prières le sérieux que mérite un tel interlocuteur. Prenons garde à tout ce que nous disons à Dieu ou au Seigneur lorsque nous prions: pas de vaines redites, pas de leçon de morale, pas de prédications ni d’enseignement à Dieu dans nos prières! Ayons vraiment conscience que nous sommes en face de Dieu lorsque nous nous adressons à lui: Dieu est dans les cieux, et toi sur la terre; c’est pourquoi, que tes paroles soient peu nombreuses (Ec 5:2).



18/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 904 autres membres