Lecture : Romains 4/18

– L’espérance… une nécessité !
La Bible parle de « ceux qui n’ont point d’espérance »… quelle tristesse !
Elle parle aussi de ceux qui sont « sans Dieu et sans espérance »… quelle tragédie !
Nous comprenons alors qu’il y ait chaque année en France en moyenne 10000 suicides et que d’autres sombrent dans la dépression, l’alcoolisme et le dépérissement. Qu’est-ce que l’espérance ? C’est la voix de la foi qui dit à notre cœur : « tout n’est pas fini » ! Ce Seigneur qui nous invite à regarder à lui et non aux impossibilités terrestres.

– L’espérance sur la terre :
Dans de nombreuses situations désespérées, Jésus a apporté une parole d’espérance qui fut suivie d’un miracle. Il a dit :

« Ne pleure pas (…) Ne crains point, crois seulement (…) Lève-toi, prends ton lit et marche (…) Je le veux, sois pur ».

Et le fils de la veuve fut ramené à la vie, ainsi que la fillette de Jaïrus, le grabataire fut guéri et le lépreux fut purifié de sa lèpre.
Ce que Jésus faisait, il le fait encore aujourd’hui ! A nous de le vivre !

– L’espérance de la vie éternelle :
La Bible nous encourage fortement à ne pas nous limiter aux choses terrestres, mais à considérer l’éternité. Abraham qui possédait de nombreuses richesses matérielles, a cependant démontré que là n’était pas son véritable trésor. « Il attendait la cité qui a de solides fondements ».

Il y a encore des raisons d’espérer. La foi en Jésus est la meilleure de toutes.