* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’essentiel du christianisme ( Plaire au Seigneur )

FR-Evangile-Illustre-2015-03-13-2019-03-29

 

Jésus répondit (au scribe): Le premier (de tous les commandements) c’est: Écoute, Israël. Le Seigneur notre Dieu est un seul Seigneur; et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force… Et le second lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même”. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. Mr 12:29-31

Qui n’a pas rêvé d’une société où chacun aimerait Dieu, l’honorerait, le respecterait, se mettrait à son service, une société sans meurtre, sans adultère, sans vol, sans mensonge, et même sans convoitise du bien d’autrui? Eh bien! c’est ce que les dix commandements de la Loi de Moïse ordonnaient au peuple juif. Et l’expérience a montré que, malgré sa situation privilégiée, ce peuple a été incapable d’obéir. Il en est de même de tout être humain.

En effet, ces commandements s’adressent à des hommes et à des femmes qui, par nature, n’ont ni la force, ni le désir de les accomplir. Ils n’ont pas l’indispensable sentiment d’amour envers leur prochain qui permet de vivre en société, et encore moins l’amour de Dieu. Leur principal centre d’intérêt, c’est leur «moi», et ils sont donc profondément malheureux.

Car, pour suivre les commandements de la Loi, l’amour est indispensable. C’est ce qui ressort de la réponse du Seigneur au scribe: aimer Dieu d’abord et aimer son prochain, voilà les commandements essentiels (Mt 22:40). Il ne s’agit pas d’un amour superficiel, car le Seigneur précise qu’il est indispensable d’aimer de tout son cœur et de toute son âme, de toute sa pensée et de toute sa force. Pas de demi-mesure! C’est de tout mon être que je dois aimer Dieu et mon prochain.

Par nature, je ne pouvais satisfaire une telle exigence d’amour. Alors Dieu m’a régénéré par sa grâce, par la foi. Il a fait de moi son enfant et m’a uni à Christ lui-même. Son amour est versé dans mon cœur par l’Esprit Saint qui m’a été donné (Ro 5:5). Je suis une nouvelle création (2Co 5:17) et mon désir est de vivre dans cet amour sans lequel je ne suis rien.



08/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres