* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Lettre ouverte à une belle-mère ( Plaire au Seigneur )

Évangile-du-jour-—-Matthieu-19-5

 

L’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils seront une seule chair. Ge 2:24

Chère Mme X,

Depuis quelques jours votre fils aîné Christian s’est marié avec Christiane Y (les prénoms sont fictifs). Si je prends la liberté de vous écrire, c’est dans le désir de partager avec vous quelques réflexions tirées de mon expérience de belle-mère.

Tout d’abord, le verset du jour concerne directement le nouveau marié, mais il fait aussi réfléchir les parents: l’homme doit quitter ses parents, et les parents doivent alors laisser partir leur enfant! Christian et Christiane ont donc quitté leurs parents. Votre fils l’avait déjà fait pour ses études, mais il restait, au moins dans une mesure, sous votre dépendance. Désormais, il forme avec sa femme une nouvelle entité, un couple, une famille, et vos rapports avec lui changent de nature. Le lien parental demeure, bien sûr, mais sa manifestation concrète est modifiée. Il reste votre fils, mais il vous faut accepter qu’une autre femme passe avant vous dans son cœur et dans ses priorités. Ne considérez donc jamais Christiane comme une «pièce rapportée» à modeler selon votre moule familial. Elle forme le «vis-à-vis» à part entière de votre fils dans son couple.

Leur foyer se développera sous une influence féminine différente de la vôtre; leurs goûts, leurs centres d’intérêt, leurs critères de choix ne seront pas forcément identiques aux vôtres. Ne cherchez donc pas à «corriger» ou à «conseiller» spontanément ce qui vous semble devoir l’être; attendez plutôt qu’on sollicite votre avis… Et si la demande de conseil ne vient pas, acceptez de garder vos remarques pour vous!

Notez également que, étant la plus âgée, vous aurez à faire le premier pas pour «gagner» le cœur de votre belle-fille, selon la Bible. C’est à vous d’établir une relation de confiance qui pourra permettre des partages enrichissants pour toutes les deux.

Acceptez aussi qu’ils fassent des erreurs (qui n’en fait pas?); elles leur apprendront des leçons utiles. Soutenez-les par une affection sans faille et par des prières constantes. Votre Seigneur est aussi le leur et il s’occupe d’eux directement!

Ces quelques mots sont seulement dictés par le souci de toujours plus glorifier le Seigneur dans nos familles, ce qui est essentiel pour notre paix, notre joie et notre témoignage.

Avec mes plus affectueuses salutations en Lui



27/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres