* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’homme de douleurs ( Plaire au Seigneur )

 

cad7cb22fe2fa9898137c5e372cc2866

 

Il est méprisé et délaissé des hommes, homme de douleurs, et sachant ce que c’est que la langueur, et comme quelqu’un de qui on cache sa face; il est méprisé, et nous n’avons eu pour lui aucune estime. Esa 53:3

Fils éternel du Père, notre Seigneur Jésus occupait la place la plus excellente dans la félicité céleste. Pourtant, par amour pour son Père et pour nous, il est descendu à la place la plus humble sur la terre. Il y est devenu l’homme de douleurs à cause de ceux qu’il venait sauver. Il a enduré de leur part la souffrance sous de multiples formes. Parfait dans son humanité, il y a été parfaitement sensible. En particulier, il a ressenti intensément l’opposition qu’il rencontrait, car il en comprenait la source et la nature diaboliques.

Souffrance de Celui qui n’est pas accepté parmi son propre peuple: Il vint chez lui, et les siens ne l’ont pas accueilli (Jn 1:11).

Souffrance de voir son amour rejeté: Que de fois j’ai voulu rassembler tes enfants… et vous ne l’avez pas voulu! (Mt 23:37).

Souffrance à cause du mépris que rencontraient ses appels de grâce: Vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie (Jn 5:40).

Souffrance en considérant son honneur bafoué: J’honore mon Père, et vous, vous jetez du déshonneur sur moi (Jn 8:49).

Souffrance de constater l’aveuglement de son peuple qui ne distinguait pas la gloire de Dieu en lui: Je suis la lumière du monde (Jn 8:12; voir aussi Jn 12:37-43).

Souffrance sous les insultes des pharisiens qui, malgré ses miracles, ne l’ont pas reconnu comme le Messie. Ils l’accusent en prétendant: Celui-ci ne chasse les démons que par Béelzébul, le chef des démons (Mt 12:24) ou N’avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as un démon? (Jn 8:48).

Souffrance devant l’incompréhension de ses disciples, comme Philippe: Je suis depuis si longtemps avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe? (Jn 14:9).

Quelles souffrances aussi pour Jésus à cause de la trahison de Judas, du reniement de Pierre, de l’abandon de tous!

Quelles souffrances enfin durant le jour le plus long de son ministère: celui de son procès inique, des cris de haine du peuple, des provocations des chefs religieux, celui de sa crucifixion! Oui, il fut bien l’homme de douleurs qui a subi le châtiment qui nous apporte la paix



10/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres