* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’homme qui ne voulait pas qu’on le fasse roi ( Plaire au Seigneur )

Jésus, sachant qu’ils allaient venir et l’enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui tout seul. Jn 6:15

La journée a été bien chargée sur cette colline de Galilée. Jésus a projeté de prendre ses disciples à part pour qu’ils puissent se reposer, mais cela est impossible! La foule, avide d’entendre les paroles de ce Maître si attirant, les a précédés. Et le Sauveur, face à ces besoins pressants, ne peut faire autrement que de les enseigner longuement. La fin de la journée est là et le besoin de nourriture commence à se faire urgent. Alors, utilisant le contenu du panier d’un petit garçon, Jésus multiplie les pains: 5 000 hommes, plus un nombre indéterminé de femmes et d’enfants, sont nourris à leur faim. Plus encore, les restes peuvent remplir douze paniers.

Face à ce miracle extraordinaire, la foule s’agite: ce Jésus, c’est l’homme qu’il nous faut pour chasser les Romains et nous apporter la prospérité! C’est le prophète que Moïse avait annoncé! Faisons-le roi! Et la foule se prépare à s’emparer de lui de force et à le couronner.

Mais Jésus, voyant la tournure que prennent les événements, prend immédiatement deux mesures:

    • Tout d’abord, il envoie ses disciples de l’autre côté du lac. Se seraient-ils laissés séduire par l’enthousiasme de la foule pour que le Seigneur ait jugé nécessaire de les éloigner au plus vite? C’est bien possible, car ce serait valorisant d’être parmi les proches d’un

      futur roi.

    • Puis, lui-même se retire seul dans les collines d’alentour. Lui qui ne cesse de prêcher le royaume de Dieu ne veut pas

      être couronné roi sur un peuple non régénéré.

Oui, Jésus est bien venu pour faire connaître le royaume de Dieu; oui, Jésus est bien roi, mais son projet n’est pas politique. Jésus n’a pas voulu changer les structures politiques, économiques ou sociales de son temps; par contre, il a transformé des cœurs pour régner sur eux dans un royaume bien plus grand et plus durable qu’une domination politique éphémère. Ce royaume porte les caractères de justice, paix et joie dans l’Esprit Saint (Ro 14:17). C’est dans ce royaume que le Seigneur nous propose d’entrer aujourd’hui.

Alors nous comprenons mieux, à la suite de ce récit, que notre combat actuel n’est pas politique. Il est de prêcher la même parole que le Maître pour que beaucoup entrent dans le royaume de Dieu déjà maintenant.

 



12/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 881 autres membres