* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L’impossible est devenu possible ( Plaire au Seigneur )

maxresdefault

 

 

Rien ne sera impossible à Dieu.Lu 1:36

Un des attributs de Dieu est «l’omnipotence». Ce mot signifie que Dieu peut tout, que sa puissance est sans limite. Serait-il vraiment Dieu, c’est-à-dire souverain et infini, s’il n’avait pas le pouvoir sur toute chose? Un des noms de Dieu est d’ailleurs le Tout- puissant (Ge 17:1). Job, après avoir entrevu la grandeur du pouvoir de Dieu dans la création, déclare: Je sais que tu peux tout (Job 42:2).

Et pourtant, l’ange qui annonce à Marie qu’elle va enfanter Jésus, emploie une expression curieuse: Rien ne sera impossible à Dieu. Cette expression au futur intrigue: Dieu est immuable, dans son omnipotence comme dans ses autres attributs et, de tout temps, rien ne devrait lui être impossible.

Il nous faut avancer dans l’Évangile pour trouver des éléments d’explication: un soir, après avoir pris un repas spécial avec ses disciples, Jésus, dont la venue, selon l’ange, devait rendre tout possible, s’en alla dans un jardin. Là, il se jeta contre terre et il priait que, s’il était possible, l’heure passe loin de lui. Il disait: Abba, Père, pour toi, tout est possible; fais passer cette coupe loin de moi; toutefois non pas ce que je veux, moi, mais ce que tu veux, toi! (Mr 14:35,36). Les imparfaits «priait» et «disait» nous font ressentir l’instance de cette prière qui reconnaissait que tout est possible à Dieu, mais qui évoquait déjà une impossibilité. Une dernière fois, Jésus s’adressa à son Père: Mon Père, s’il n’est pas possible que ceci passe loin de moi sans que je le boive, que ta volonté soit faite (Mt 26:42). Il était impossible à Dieu d’éviter au Seigneur l’abandon de la croix, symbolisé par cette coupe de souffrances. Notre Seigneur se releva de sa pr ière et, obéissant à la volonté divine, s’en alla au sacrifice.

L’œuvre de notre rédemption achevée, Jésus a été ressuscité par Dieu. En effet, il y avait une autre impossibilité: qu’il soit retenu par cette mort qu’il venait de vaincre (Ac 2:24); aussi son Dieu le ressuscite-t-il avec puissance et lui donne tout pouvoir.

Désormais tout est possible à Dieu: même sauver ceux qui paraissent le plus loin du royaume de Dieu (Mr 10:24-27), même ôter jusqu’au souvenir des péchés de ceux qui croient (comp. Heb 10:4 et 17), même accorder au croyant une puissance d’origine divine (Mr 9:23 Mt 17:20). Alors, sans attendre, «rendons la gloire» à celui qui a rendu tout possible (Ap 5:12)!



16/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres