* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Mauvaise nouvelle, Bonne Nouvelle ( Lumière du Matin )

index

 

 

ÉPHÉSIENS 2.1‑9

Nous évaluons difficilement toute la portée de la Bonne Nouvelle du salut à moins de comprendre le sérieux de notre condition spirituelle. Nous naissons tous dans un état de mort spirituelle à cause du péché. L’Écriture fournit diverses définitions de la mort. Sur le plan physique, tout le monde s’éteint à la fin de sa vie. Sur le plan spirituel, l’humanité entière est ennemie de Dieu en raison de son péché. À moins que le pécheur se convertisse, il connaîtra la mort éternelle, c’est‑à‑dire une séparation sans fin d’avec Dieu. En l’absence de Christ, notre situation est désespérée; c’est une très mauvaise nouvelle.

Cependant, il y a aussi une Bonne Nouvelle. Jésus a fait le nécessaire pour nous réconcilier avec Dieu. Il a été le seul à vivre une vie intégralement juste et, comme il était en croix, Dieu lui a attribué la culpabilité de tous nos péchés. La mort de Christ s’est avérée :

sacrificielle. Les offrandes animales de l’Ancien Testament préfiguraient l’Agneau parfait de Dieu qui devait s’offrir une fois pour toutes en sacrifice pour le péché.

substitutive. Comme Christ a subi le châtiment de notre péché, nous ne l’encourons plus.

toute‑suffisante. Nous sommes incapables de gagner notre ciel, car nous ne serons jamais saints comme Dieu. Étant donné que Jésus était parfait, Dieu a accepté son sacrifice, et son sang nous purifie de tous nos péchés.

Tout le monde meurt, mais les personnes converties ne sont plus ennemies de Dieu. Les chrétiens ne connaîtront jamais la mort éternelle, car Dieu leur a donné une vie sans fin.



10/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres