* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

MÉDITATION, OUI, MAIS SUR QUOI ? ( Richard Wolff )

Isaac était sorti pour méditer dans les champs

Genèse 24.63

biblsagesse

 

La méditation c’est la mode, le dernier cri. Dans la nature, en ville, dans l’ashram et la chambre privée… C’est le remède universel, aussi bien pour la santé du corps que pour le bien-être de l’âme. Mais l’idée de méditation reste une notion vague dans la littérature contemporaine. C’est un terme flexible qui permet de multiples interprétations.

Cependant, la méditation peut-être dangereuse à moins d’avoir un centre précis, un centre moral, savoir Dieu lui-même.

Notre psaume parle d’un homme qui médite la loi de l’Eternel jour et nuit. Il y a un objet concret. Ce n’est pas quelque chose de vague, une rêverie agréable, mais une concentration de la pensée sur un thème précis.

Le même mot hébreu apparaît au verset 1er du psaume suivant. Il y est question de vaines ‘pensées’. C’est une méditation (pensée) qui a pour objet la révolte contre Dieu.

Pourquoi la différence extraordinaire entre le premier et le deuxième psaume ? Parce que tout dépend de l’objet de la méditation. Il y a un abîme entre le Bouddhisme Zen ou le yoga et la révélation chrétienne ! Il ne suffit pas de faire abstraction de tout ce qui est extérieur, de prendre une position quelconque —lotus ou autre— et de ‘méditer’. L’objet d’une méditation saine doit être la personne et la parole du Christ.

 



12/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1026 autres membres