* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Mes amis ( Plaire au Seigneur )

OIP (1)

 

 

 

 

Je ne suis pas prophète; je suis un homme qui laboure la terre; car l’homme m’a acquis comme esclave dès ma jeunesse. Et on lui dira: Quelles sont ces blessures à tes mains? Et il dira: Celles dont j’ai été blessé dans la maison de mes amis.Za 13:5,6

Dans ce texte de Zacharie, le Seigneur se présente aux Juifs pieux au début du règne millénaire. Leur attention est attirée sur les blessures qui attestent qu’il est bien Celui venu jadis dans le but de racheter son peuple de ses péchés (Mt 1:21).

Est-ce pour le Seigneur le moment de leur reprocher leur rejet passé? Certainement pas! Reprenant ses relations avec son peuple, autrefois égaré par l’ennemi, il se présente comme celui dont l’amour ne connaît aucune entrave. Il veut toucher leur cœur et aussi leur conscience. Ses blessures montrent que son amour n’a pas été une simple déclaration, mais qu’il l’a conduit jusqu’au sacrifice de sa vie sur une croix, pour expier leurs péchés. Et ceux-là mêmes qui ne lui ont témoigné que haine et mépris, il les nomme… ses amis!

Ainsi s’est vérifié l’amour du Seigneur quand, anticipant sa crucifixion, il affirmait: Personne n’a un amour plus grand que celui-ci: que quelqu’un laisse sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites tout ce que moi je vous commande (Jn 15:13,14). Christ a montré le plus grand amour qui puisse exister en mourant pour des ennemis. Mais quand nous sommes sauvés, il nous considère comme ses amis. À nous de montrer que nous le sommes en faisant ce qu’il nous commande.

Si les pharisiens s’imaginaient l’insulter en lui reprochant d’être l’ami des publicains et des pécheurs, en réalité ils n’ont fait qu’exalter le Fils de l’homme dont l’amour est infini.

Oui, c’est bien dans la maison de ses amis qu’il a reçu ces blessures ineffaçables. La splendeur du règne millénaire et la glorieuse éternité ne nous les cacheront pas. À toujours ces blessures rappelleront son amour. Aujourd’hui, comme Thomas voyant les marques des clous, nous lui rendons hommage: Mon Seigneur et mon Dieu (Jn 20:28).



02/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres