* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Messages aux assemblées ( Plaire au Seigneur )

Écris+donc+les+choses+que+tu+as+vues,+et+celles+qui+sont,

 

 

Écris les choses que tu as vues, et les choses qui sont, et les choses qui doivent arriver après celles-ci. Quant au mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept lampes d’or: les sept étoiles sont les anges des sept assemblées, et les sept lampes sont sept assemblées.Ap 1:19,20

On peut considérer les lettres aux sept assemblées d’Asie Mineure (Apoc. 2 et 3) comme un développement historique de l’Église, durant la période qui va du début des Actes des apôtres jusqu’au retour du Seigneur pour la prendre avec lui. Cette vue prophétique ne doit pas faire oublier que ces remarques étaient d’abord adressées par l’apôtre Jean à des églises qui existaient de son temps. Elles ont gardé leur valeur à toutes les époques et concernent donc aussi les assemblées actuellement sur la terre. À chacune de prendre pour elle-même les avertissements du Seigneur.

Considérons tout ce que le Seigneur reconnaît de bon dans chacune des églises et demandons-nous s’il pourrait dire la même chose de la nôtre. Comment Christ apprécie-t-il nos œuvres, notre travail, notre patience? Avons-nous mis à l’épreuve ceux qui se disent docteurs dans la foi et qui ne le sont pas? Supportons-nous des souffrances pour le nom du Seigneur? Haïssons-nous les œuvres de ceux qui, comme les Nicolaïtes, tolèrent le mal? Examinons en détail ce que le Seigneur approuve, pour l’aimer de tout notre cœur et nous orienter dans la bonne direction.

Les choses que le Seigneur réprouve, dans plusieurs de ces églises, sont autant d’avertissements pour nous, car nous sommes en danger de tomber dans les mêmes pièges. La première faute, c’est celle d’avoir perdu le premier amour pour le Seigneur. Et c’est le point de départ de tout affaiblissement spirituel. C’est pourquoi veillons pour éliminer ce qui, dans notre vie, prend la place de notre amour pour le Seigneur et consacrons-nous toujours davantage à lui. Le dernier avertissement est adressé à Laodicée. Il est l’aboutissement du premier: l’abandon du premier amour conduit à la tiédeur des affections pour le Seigneur, tiédeur qu’il déteste par-dessus tout.

Attachons-nous toujours plus au Seigneur! Non par un amour mystique, mais par une relation vivante et intime avec le Seigneur. Elle se traduira dans notre vie par le désir de lui plaire à tous égards.



19/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres