* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Mission et Islam ( Paul Calzada )

 

“Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu.” (Actes 2.11)

Faite de périodes paisibles et de tensions, l’évangélisation du monde musulman a toujours été un défi pour le travail missionnaire de l’église.

Les diverses politiques et les conflits du passé : conquêtes armées, croisades, reconquêtes, colonialisme n’ont pas été de nature à simplifier la tâche missionnaire. Cependant le désir de Dieu envers le monde arabo-musulman, comme envers tous les hommes, demeure le même : Il veut que tous les hommes soient sauvés. (1 Timothée 2.4)

Ce qui brouille également le travail de témoignage, c’est que pour beaucoup de musulmans les termes occident et christianisme sont pratiquement synonymes.
Mais tous ces obstacles n’empêchent nullement que les disciples de Christ soient motivés pour accomplir leur mission auprès des musulmans comme auprès de tous les hommes.

Le verset de ce jour nous indique que nous n’avons pas de prosélytisme agressif à avoir, mais à parler des merveilles de Dieu. La plus grande des merveilles de Dieu, c’est qu’il nous aime. Les musulmans ont besoin de voir cet amour au travers de ceux qui se disent chrétiens. L’amour c’est ce qui doit dicter la ligne de conduite des chrétiens à l’égard de tous les hommes et des musulmans en particulier. Il s’agit de leur annoncer l’Evangile du Christ, et de le faire avec amour.

L’amour qui convainc, c’est de renoncer à leur égard à toute forme de condescendance émanant d’un sentiment de supériorité, à la xénophobie, l’intolérance, la méfiance, voire la haine, et de lutter contre un racisme latent qui ne demande qu’à se réveiller dès que l’occasion se présente. Nous devons témoigner aux musulmans de l’amour même là où ils montrent de l’hostilité ou se comportent en ennemis. L’amour de l’ennemi a sa place dans le témoignage qui leur est dû. Si nous attendons qu’ils nous aiment pour les aimer à notre tour, nous ne faisons pas plus que ce que le Coran leur prescrit. Le Christ enseigne aux siens autre chose. Il leur demande d’aimer sans condition et sans calcul, d’aimer même leurs ennemis, de bénir ceux qui les maudissent et de prier pour ceux qui leur veulent du mal. Jésus-Christ poussé par son seul amour pour les hommes, et désireux de les sauver par son message de pardon, de grâce et de paix, est allé jusqu’au don de sa vie. C’est là l’exemple d’amour qu’il nous a laissé. Si nous aimons les musulmans et que nous nous appliquons à le leur montrer, et cela malgré les problèmes que cela peut nous poser, nous marchons sur les traces du Christ.

Ma prière en ce jour :

Seigneur, toi qui nous demandes de prier pour tous les hommes, je te prie en particulier pour le monde musulman, et pour tous les missionnaires qui œuvrent parmi eux. Egalement, qu’ils voient ton amour au travers de ma vie. Amen !



22/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 918 autres membres