* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

N’attendons pas! ( Plaire au Seigneur )

télécharger

 

 

Tu les introduiras et tu les planteras sur la montagne de ton héritage, le lieu que tu as préparé pour ton habitation, ô Éternel! le sanctuaire, ô Seigneur! que tes mains ont établi.Ex 15:17

À peine la mer Rouge passée, le peuple d’Israël s’arrête pour donner gloire à Dieu son libérateur. Les Égyptiens, qui le tenaient asservi, gisent sur le rivage, tous morts. Quelle délivrance! Dix jours plus tard, Israël pourrait entrer en Canaan. En réalité, quarante ans seront nécessaires, années d’épreuves, pendant lesquelles Dieu leur apprendra qui il est et ce qu’ils sont.

La traversée du désert par le peuple peut être comparée au temps vécu par les chrétiens sur la terre. Et Canaan, but du voyage, peut alors suggérer le ciel, notre patrie céleste.

Le peuple apprend, dès le début de son voyage, que Dieu a déjà préparé, en Canaan, un lieu pour bâtir un temple stable pour l’adorer (voir le verset du jour). De la même manière, Dieu ouvre pour nous, dans sa Parole, quelques fenêtres sur l’avenir. L’une d’elles, en Apocalypse 5, montre une multitude de personnes heureuses, chantant ensemble dans le ciel un cantique qui a pour thème l’amour de Jésus. Faut-il donc attendre d’être tous réunis pour adorer Dieu? Non, il le désire dès maintenant. Il crée le fruit des lèvres qui confessent son nom (Esa 57:19 Heb 13:15).

Les Israélites peuvent rendre culte à Dieu, pendant la traversée du désert, dans un lieu provisoire: le tabernacle. De même, les chrétiens peuvent offrir, sur la terre, des sacrifices de louange (une adoration spirituelle) agréables à Dieu par Jésus Christ (1Pi 2:5).

Aujourd’hui, c’est dimanche, jour de la résurrection du Seigneur Jésus. Comme Israël autrefois, nous allons chanter notre délivrance de l’esclavage de Satan, rappeler que Jésus, l’Agneau de Dieu, s’est sacrifié pour nous délivrer de nos péchés. Mais notre adoration ne se limitera pas à ce que Christ a fait pour nous. C’est l’occasion d’admirer ce qu’il a fait pour Dieu, ce qu’il a été pour lui, ce qu’il est aujourd’hui pour lui et pour nous.

N’attendons pas le ciel pour l’adorer!



20/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres