* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Nos complexes : la supériorité ( Paul Moreau )

index

 

Texte Biblique : Luc 18/9 à 14

On a constaté que ce complexe était dans certains cas la compensation d’un complexe d’infériorité. C’est possible, mais il peut avoir bien d’autres origines : une situation sociale ou matérielle bien assise, quelque don naturel avantageux, peut-être simplement une surestimation de soi, justifiée ou pas.

Ce complexe trouve à se glisser au sein même de l’Eglise. Voyez le cas du pharisien cité plus haut : “Je ne suis pas comme le reste des… frères” . Et celui de Diotrèphe qui aimait à être le premier (3 Jean 9). Veillons, mes frères, à ne pas être contaminés par ce complexe en gonflant ou en interprétant faussement la phrase :

  “Femmes, soyez soumises à vos maris”(Colossiens 3/18).

Dans la société, les gens atteints de ce travers sont souvent montrés du doigt, remis en place ou isolés, sur la touche. Et dans l’Eglise ? Ce serait dommage de devoir en arriver là. Cependant, je ne vois pas tellement le Seigneur les chouchouter.

• Je vois, par exemple, Ozias, le roi “supérieur” exclu par Dieu et rendu lépreux (2 Chroniques 26/15 à 23). Et il ne fut pas rétabli.

• Je vois le pharisien inexaucé et peut-être perdu.

• Je vois Diotrèphe dénoncé par Jean devant tous et sans doute puni.

• Je vois aussi Nébucadnetsar, l’orgueilleux, plongé par Dieu dans l’humiliation et, c’est vrai, ce sera la source de sa guérison (Daniel 4/28 à 37).

Après tout, c’est peut-être la bonne méthode, la méthode divine :

“Celui qui s’élèvera sera abaissé”.

La sentence peut porter son fruit.

Règle d’or :

“Que l’humilité vous fasse regarder les autre comme étant au-dessus de vous-mêmes” (Philippiens 2/3).



26/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres