* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Nous remettre de nos échecs David Wilkerson

images

 

 

A un moment donné, dans notre marche chrétienne, nous franchissons ce que nous pourrions appeler “la ligne de l’obéissance.” C’est ce moment où quelqu’un décide avec une entière détermination dans son cœur de faire le reste du chemin avec le Seigneur. Quand il réalise que rien dans ce monde ne peut le retenir et qu’il décide d’obéir à la Parole de Dieu de toutes les façons et à quoi que cela coûte.

Quand tu entres dans une vie d’obéissance et de dépendance vis-à-vis de Christ, avec la décision ferme de ne jamais revenir en arrière, toutes les alarmes de l’enfer se déclenchent. Pourquoi ? Parce que tu deviens alors une menace pour le royaume des ténèbres. Quand tu décides de tout donner au Seigneur, tu commences à faire des vagues dans les lieux invisibles. C’est le moment précis où tu deviens une cible prioritaire de l’Ennemi.

Nous connaissons bien l’histoire de Pierre et de son passage au crible. Pierre pensait qu’il était fort spirituellement, assez pour mourir pour Christ. Il n’était pas conscient d’avoir encore en lui des faiblesses patentes et il a fait des déclarations fortes au Seigneur après que celui-ci l’a prévenu qu’il serait criblé comme le froment (voir Luc 22:31).

“Seigneur… je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort” (Luc 22:33). Pendant trois ans, Pierre avait chassé des démons et guéri des malades – et ce n’était rien à côté des œuvres plus grandes que Dieu avait prévu pour lui et les autres disciples. Satan avait entendu et savait ce que Dieu avait prévu pour Pierre et il tremblait. Satan va toujours frapper l’arbre qui a le plus de chance de porter du fruit et le diable savait que Pierre était destiné à porter beaucoup de fruits.

Ayant déjà abattu Juda, Satan pensait maintenant voir une dose de corruption dans le cœur de Pierre, sur laquelle il pouvait travailler pour faire sombrer la foi de Pierre. Notre foi est la première cible de Satan et, en quelques heures, le diable a amené des circonstances dans la vie de Pierre qui ont sévèrement éprouvé sa foi et son amour pour Jésus.

Aujourd’hui, grâce à la croix de Jésus Christ, nous pouvons dire à Satan : “Tu as peut-être reçu la permission de me cribler et tu peux essayer de détruire ma foi. Mais tu dois savoir que Jésus prie pour moi” (voir Jean 17:9).

Bien-aimé, si tu as échoué ou attristé le Seigneur, cours dans ses bras et souviens-toi qu’Il prie pour toi. Tu Lui appartiens, alors repose-toi dans Son amour inconditionnel !



29/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1036 autres membres