* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Obéir ( Plaire au Seigneur )

072c065b268cecd16bccf2a7c06aca97

 

 

Enfants, obéissez à vos parents, dans le Seigneur, car cela est juste. «Honore ton père et ta mère» (c’est le premier commandement avec promesse), «afin que tu prospères et que tu vives longtemps sur la terre».Eph 6:1-3

«Obéir, toujours obéir! Je me demande bien quand je pourrai enfin faire ce qui me plaît et ne plus être obligé de me soumettre aux ordres des parents. De toute façon, ils ne comprennent rien à rien, ils sont «vieux jeu»… «. Voilà des pensées que tu pourrais avoir.

Et pourtant, l’obéissance, que tu vis si souvent comme une contrainte, est à la fois une nécessité et un privilège. Elle se montre de façon différente selon les périodes de la vie:

    • Tu comprends bien qu’un jeune enfant doit obéir à ses parents, pour son bien, pour éviter de se faire mal, parce qu’il connaît très peu de chose de la vie. L’obéissance, dans les premières années de la vie, est du genre absolu, même si elle est parfois difficile à obtenir.
    • Si tu lis «Plaire au Seigneur», c’est sans doute que tu as donné ta vie à Jésus Christ. Ton obéissance à tes parents change alors de nature: tu leur obéis pour obéir à ton Seigneur, parce qu’il te le demande. Avec le temps, il t’aidera même à comprendre que cela est juste, c’est-à-dire selon la volonté de Dieu.
    • Peut-être, comme beaucoup de jeunes aujourd’hui, devras-tu partir un jour de la maison de tes parents pour poursuivre des études, un apprentissage, un stage. Alors, enfin, vive la liberté? Rappelle-toi que, tant que tu es dépendant financièrement de tes parents, tu leur dois encore obéissance, même à distance. Même s’ils ne contrôlent plus les détails du quotidien, tu voudras ne pas les décevoir et suivre les directives qu’ils auront pu te donner. C’est un peu ce que faisaient les Philippiens, ces enfants spirituels de l’apôtre Paul (voir Php 2:12).
    • Ensuite, si tu as un travail et un logement à toi, tu auras une autonomie d’adulte et ne seras plus obligé d’obéir à tes parents. J’espère aussi que tu auras un jour la joie de te marier; alors tu laisseras ton père et ta mère, selon l’ordre divin (Ge 2:24 Mt 19:5). Pour autant, tu continueras à honorer tes parents jusqu’à leur mort par une écoute attentive de leurs conseils expérimentés, par des nouvelles et des visites régulières et, s’ils en ont besoin, par des soins en retour de ceux qu’ils t’ont donné.

Obéir, c’est juste, c’est agréable devant Dieu, c’est une façon concrète de montrer sa piété (1Ti 5:4). Au fond, c’est un privilège!



20/07/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1066 autres membres