* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

OU MÈNENT LES CROYANCES?

104587150_873142629842435_822490352851135918_o

 

Dans une rue piétonne, une personne propose, à l’aide d’un présentoir ambulant, des écrits d’une secte bien connue. Je m’approche d’elle et lui propose la lecture d’un traité chrétien que je lui tends. Elle refuse en me disant : « Non, moi j’ai mes croyances et je ne m’intéresse à rien d’autre ! » « J’ai mes croyances… » mais croyances en quoi ou en qui ? Croyances en une religion ? Laquelle ? Croyances aux enseignements d’une secte ? Ou aux déclarations d’un maître-penseur ? Ou encore : croyances en ses propres pensées ?… Le mot croyance est un mot extensible et ambigu dans lequel on peut placer ce que l’on veut. Certains ont leur croyance en un "bon Dieu" indulgent qui passera sur bien des péchés, d’autres se disent honnêtes n’ayant jamais fait de mal à personne et Dieu en tiendra compte, d’autres encore croient en l’absolution donnée par un homme religieux à qui ils se confessent… et c’est avec de telles croyances qui apportent un semblant de paix que l’homme va vers la perdition. La question qu’il faut se poser n’est pas « EN QUOI ou EN QUI faut-il croire ? » mais : « QUI croyons-nous ? ». La vraie foi consiste non pas à croire en Dieu, mais à croire Dieu, ce qu’il nous dit. Car Dieu parle. Le Livre unique et merveilleux qui nous fait entendre sa voix, c’est la Bible. « La foi vient de ce qu’on entend – et ce qu’on entend par la Parole de Dieu » (Romains 10 v.17) Lisez donc la Bible* avec la conviction que c’est Dieu qui vous parle, le Dieu de Vérité qui ne peut pas mentir. « Ta Parole est la vérité » a dit Jésus (Jean 17 v.17) Lisez la Bible* en prenant humblement la place qui vous est assignée par la Parole de Dieu : celle d’une créature devant son Créateur et d’un pécheur devant le Dieu saint. Vous y trouverez combien ce Dieu saint est aussi le Dieu d’amour qui a donné son Fils unique afin qu’en croyant en lui vous soyez sauvé. « Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque CROIT EN LUI ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3 v.16) « C’est par la grâce vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu, non pas sur la base des œuvres afin que personne ne se glorifie. » (Ephésiens 2 v.8-9) « Ayant donc été justifiés sur la base de la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ » (Romains 5 v. 1) * * * * Il existe différentes traductions de la Bible : Louis Segond, J.N. Darby, Martin, Ostervald, Bible de Jérusalem, abbé Crampon, moines de Maredsous, TOB, etc. Ces traductions ont été faites sur les textes originaux (Hébreux pour l’Ancien Testament, Grecs pour le Nouveau, certaines parties en Araméen) * *
*
Je crois utile et important de mettre en garde les utilisateurs des “Saintes Écritures, traduction du monde nouveau” éditée par les témoins de Jéhovah et traduite anonymement sur les textes anglais, donc traduction de traductions avec les imprécisions que cela comporte. De plus, les versets et expressions prouvant la divinité de Jésus ont été falsifiés pour dire que Jésus n’est pas Dieu, mais "un dieu". Cette affirmation réfute le point capital du christianisme. Un autre exemple de falsification parmi d'autres pour faire croire que l’on est sauvé par les œuvres et non pas seulement par la foi : le verset important de Jean 3.16 est traduit par : "Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que tous ceux qui exercent la foi en lui ne soient pas détruits mais aient la vie éternelle". Le verbe “exercer la foi” sous-entend les œuvres et contredit les versets 8 et 9 d’Ephésiens 2. Le terme "détruits" suggère l'anéantissement et contredit l'immortalité de l'âme. * *

* http://www.la-verite-sure.fr/page643.html



19/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres