* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

OÙ SONT PASSÉS LES OUVRIERS ?  Catherine Gotte Avdjian

Où sont passés les ouvriers ?
À la vue des foules, [Jésus] fut rempli de compassion pour elles, car elles étaient blessées et abattues, comme des brebis qui n'ont pas de berger. Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Matthieu 9.36-37

Un soir, j’ai été touchée par le texto que je venais de recevoir de mon fils, parti en "maraude" avec quelques jeunes, pour distribuer de l’amour aux sans-logis du quartier Bastille : "J’ai rencontré une dame très gentille et en même temps bizarre. Elle était recouverte intégralement de cadenas, de chaînes, d’antivols, de tatouages, de lames… Je n’ai pas été surpris quand elle a demandé un exorcisme… On lui a dit de venir assister à un culte et d’apprendre à connaître Jésus."

Deux jours auparavant, le partage de ma belle-fille Joanna, dans le compte WhatsApp familial, m’a bouleversée. Elle réagissait dans une discussion concernant le déclin moral de notre société et la fin du monde : 

Revenons aux priorités : faire de toutes les nations des disciples.

"Il est intéressant de penser à l’avenir… mais parfois, cela peut nous distraire de la mission à laquelle Dieu nous a appelés : montrer son amour au monde. Actuellement, je travaille [en tant que médecin] aux urgences et je vois des choses horribles : des patients dans la trentaine mourir de façon totalement inattendue ; leur famille et leurs enfants sont complètement perdus. D’autres font des tentatives de suicide. Les gens ont besoin désespérément de Dieu ! En Angleterre, les non-chrétiens ne réagissent pas positivement à ceux qui parlent de la fin du monde ou qui prêchent leurs idéologies. Toutes les fois où j’ai eu du succès dans l’évangélisation, c’est quand j’ai construit des relations avec des personnes. Je ne leur ai pas « prêché », mais je leur ai manifesté de l’amour et de l’écoute. Ils m’ont ensuite laissé parler et ont accepté de venir à l’église. Pour être honnête, j’ai du mal à comprendre le « pourquoi » de tout ce qui se passe en ce moment. La seule chose qui m’encourage à garder la foi, c’est de me rappeler ce que Dieu a fait pour moi, qui est Jésus et comment il s’intéressait aux gens…" 

Cher(ère) ami(e), comme le dit un chant anglais People need the Lord* (Le monde a besoin du Seigneur) : où sont les ouvriers ? Revenons aux priorités : faire de toutes les nations des disciples. Jésus est avec nous jusqu’à la fin du monde. (Matthieu 28.19-20) Nous sommes parés pour cette fameuse fin ! Alors, allons sur le terrain ! 

Une action pour aujourd’hui

Mettre les lunettes de l’amour et voir, derrière les apparences, les cœurs en souffrance ; m’intéresser aux personnes comme Jésus le faisait.



05/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres