* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Par grâce, tu es un vainqueur David Wilkerson 

télécharger (3)

 

 

Qu’est-ce qui fait que nous soyons de plus en plus éprouvés dans la foi ? Pourquoi nos afflictions deviennent-elles plus intenses, plus sévères, lorsque nous nous approchons d’avantage de Christ ? Juste quand nous sortons d’une épreuve qui prouve que nous sommes fidèles, nous nous heurtons à une autre, encore plus grande. De nombreux saints peuvent demander : “Seigneur, quel est le but de cette terrible épreuve ? Tu connais mon cœur et Tu sais que je Te connais et que je me confie en Toi, quelles que soient les circonstances.”

Réfléchis-y : le jour-même où tu t’es engagé à te confier en Dieu, quoi que cela coûte, Il savait que ton épreuve actuelle viendrait. Il savait alors – et tu sais maintenant – que tu L’aimerais malgré tout ce qui t’arriverait. Par grâce, tu es déterminé à être un vainqueur.

La raison de telles épreuves est bien connue de la plupart des chrétiens. C’est qu’une vie de foi démontre continuellement le besoin qu’a l’humanité de Dieu en toutes choses. Nous n’atteignons jamais un point où nous n’avons pas besoin de Dieu. Comme Jésus nous l’a dit, notre but n’est pas que l’on réponde à tous nos besoins, mais de nous nous nourrir de toute parole qui vient de la bouche de Dieu : “Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu” (Matthieu 4:4).

Une autre raison à nos afflictions de plus en plus grandes – à nos épreuves qui demandent une foi croissante – va bien au-delà de tout ce qui concerne ce monde. Les élus de Dieu sont préparés pour un service éternel dans le Ciel.

Des afflictions sans cesse croissantes, qui demandent une foi de plus en plus ferme, deviennent une pierre d’achoppement pour de nombreux croyants. Paul a été accusé par d’autres chrétiens d’être puni par Dieu. Ils disaient que ses souffrances découlaient d’un manque de foi, ou d’un péché secret qu’il dissimulait. Et, humainement parlant, nous ne pouvons pas comprendre pourquoi il a dû endurer certaines des difficultés qu’il a rencontrées. Et, d’après le témoignage de Paul lui-même, nous savons qu’aucune de ces choses ne l’a ébranlé – et sa vie le prouve.

“Mais je n’y attache aucune importance et je ne considère pas ma vie comme précieuse, pourvu que j'accomplisse ma course avec joie et le ministère que le Seigneur Jésus m'a confié : annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu” (Actes 20:24).

Bien-aimé, tu es en cours de sevrage de tout ce qui vient de ce monde. Dieu est présent avec toi pour te faire traverser tes épreuves jusqu’à ton éternelle récompense.



10/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres