* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Par T. Austin-Sparks de: Conformés à l’image de Son Fils

fullsizeoutput_37d0

 

 

 
La connaissance rend orgueilleux, mais l’amour édifie. Si quelqu’un croit savoir quelque chose, il ne connaît encore rien comme il faudrait connaître. Mais si quelqu’un aime Dieu, il est connu de lui. (1 Corinthiens 8:1-3)
Le fait est là, nous pourrons peut être avancer loin dans notre connaissance spirituelle, (je veux dire en information, dans la connaissance de la vérité), bien au-delà même de notre capacité, et ensuite subir le choc, dans des circonstances adverses, de découvrir que tout ce que nous avons accumulé comme savoir à travers les années ne nous sert à rien. Nous faisons face à certaines difficultés et nous sommes obligés de dire : « Je n’ai pas la réalité que je pensais avoir, ce que je sais ne peut m’aider ; et je m’aperçois que je dois retourner aux fondements de ma connaissance vivante, personnelle, et réelle du Seigneur Lui même. »
Le danger, alors, est de rejeter tout ce que nous avons appris en disant que ceci ne servait à rien. Ce n’est pas sans valeur, mais nous devons discerner la différence fondamentale qui existe entre connaître la pensée de Dieu mentalement et l’œuvre accomplie par l’Esprit de Dieu en nous au travers de cette connaissance. Ainsi, nous devons reconsidérer tout ce que nous avons appris jusqu’à aujourd’hui, et nous soumettre aux actions de Dieu en nous par rapport à ces choses. Notre attitude devrait toujours être la suivante : « Seigneur, préserve-moi de me satisfaire d’entendre des choses sans qu’elles aient aucun effet en moi ; qu’elles soient, au contraire, une opportunité pour le Saint Esprit d’œuvrer en moi en vue du but de Dieu. »
Si nous parvenons à saisir l’implication de ce qui précède, ce sera une grande délivrance pour nous. Pourquoi le peuple de Dieu souffre t-il ? C’est afin qu’il soit rendu conforme à l’image du Fils. Bien entendu, il ne devrait pas être nécessaire qu’il y aient des troubles, des tribulations et des épreuves pour arriver à cette fin ; mais malheureusement beaucoup d’entre nous, les chrétiens, ont besoin de ces choses pour que Dieu puisse attirer notre attention.
Beaucoup, parmi le peuple de Dieu, sont attachés aux choses extérieures de la Chrétienté, à tout ce qui est représenté par un ordre de choses traditionnelles ; et il est souvent nécessaire que les choses soient ébranlées, détruites, désintégrées pour les amener là où l’Esprit de Dieu pourra commencer à œuvrer en eux pour accomplir ce pourquoi Il est venu.
 


21/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres