* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Patience (1) ( Bob Gass )

 

 

“Il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles ; il doit... avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience.” 2 Tm 2. 24

M

oïse espérait être considéré comme un allié de ses compatriotes. Le prince “égyptien” voulait venir au secours de ses frères hébreux réduits à l’esclavage. Mais ses intentions n’ont pas été reconnues et il a dû fuir loin de ceux qui l’admiraient autant que de ceux qui ne l’aimaient pas. Menacé, il coupe alors tous les ponts et se retrouve dans le désert, face à lui-même et à son désarroi. Il est souvent très douloureux de ne pas se sentir compris ni soutenu alors que l’on avait les meilleures intentions du monde. Moïse, à 40 ans, doit repartir à zéro : la crise est profonde. Celui qui avait grandi dans les palais de l’une des plus prestigieuses sociétés de l’époque se retrouve à garder des moutons... qui appartiennent à son beau-père. Au moins, dans sa déroute, a-t-il rencontré la femme qu’il a épousée. Son avenir n’est plus celui des hauts dignitaires de la cour de pharaon; il n’est plus qu’un nomade qui va de lieu en lieu pour que les troupeaux puissent trouver leur nourriture. Il n’y a pas de honte à être berger, mais sans doute avait-il rêvé d'une autre destinée. Les années passent et le voilà, 40 ans plus tard, devant un phénomène énigmatique. Il s’approche d’un buisson qui brûle, mais qui ne se consume pas. Du buisson surgit une voix, celle de Dieu. Pour le berger, ce surgissement de la Parole clôt un silence jusqu’ici total de la part de Dieu. Le Seigneur se présente et lui ouvre un nouvel avenir. Il s’est passé tant d’années avant d’avoir enfin une révélation précise que l’on se demande pourquoi le rendez-vous a tant tardé. Surtout pour ordonner à Moïse d’aller sauver le peuple dont il voulait, 40 ans plus tôt déjà, être le libérateur. Pourquoi être resté si longtemps sur la touche alors qu’il y avait sans doute urgence pour le peuple opprimé ? Il n’y a pas de réponse humaine satisfaisante si ce n’est de se souvenir qu’on ne dessine pas son plan de carrière sans prendre en compte l’agenda de Dieu.

 



09/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 767 autres membres