* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

PAUVRE ET INDIGENT ( Charles Nicolas )

Lecture proposée : Psaume 40.1-6, 17-18
Moi, je suis pauvre et indigent, mais le Seigneur pense à moi. ( Psaume 40.18)
175483085_1085777708578925_5496531224705241859_n

 

 

Qui donc parle ainsi ? Le roi David. Pourquoi dit-il cela ? Manque-t-il du nécessaire, de quoi boucler les fins de mois ? Sans doute pas. De quoi parle-t-il, alors ? Il parle d'une prise de conscience, celle d'une fragilité telle que son sort paraît soudain comme suspendu à un fil.
Une telle prise de conscience peut survenir dans la vie de toute personne, riche ou pauvre, jeune ou âgée. Chrétienne ou pas.
Pourtant, le roi David s'est comparé à une brebis qui ne manquera de rien. Au début du Psaume 40, il rend grâce à Dieu qui a affermi ses pas et mis dans sa bouche un cantique nouveau. N'est-ce pas contradictoire ? En théorie, oui. Dans la pratique, non. Le fait que Dieu nous ait secourus, et même rachetés, fait-il de nous des anges et des êtres invincibles ? Certes pas. Notre salut ? Il est bel est bien acquis et scellé ; et cependant nous attendons encore sa pleine manifestation.
Ce Psaume 40 est un psaume messianique. Jésus le connaissait et s'en est approprié certains passages en qualité de Fils mais aussi de serviteur souffrant. Était-ce contradictoire ? Non. Jésus qui commandait à la mer de se calmer ou qui ressuscite Lazare supplie son père de lui épargner l'épreuve de la croix, s'il était possible.
Nous pouvons dire merci à Dieu de tout notre cœur
et continuer à le supplier à genoux. Ce n'est pas contradictoire.
 


20/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1051 autres membres