* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Philadelphie face à la prétention religieuse ( Plaire au Seigneur )

Voici… tu as gardé ma Parole et tu n’as pas renié mon nom. Voici, je livre quelques-uns de la synagogue de Satan qui se disent Juifs ; et ils ne le sont pas, mais ils mentent! Voici, je les ferai venir se prosterner devant tes pieds, et ils sauront que moi je t’ai aimé. Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va venir sur la terre habitée tout entière, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre. Ap 3:8-10

Les croyants de Philadelphie aiment le Seigneur; ils lui sont très attachés. Ils gardent donc sa Parole: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole (Jn 14:23). Garder sa parole - la retenir intérieurement et l’observer pratiquement - les conduit à être transformés à l’image de Christ qui a apporté la grâce et la vérité. Si vraiment nous aimons le Seigneur, son esprit de grâce et de vérité nous habite. Sans doute avons-nous des manquements de temps à autre, mais l’esprit de Christ agit en nous.

Durant toute sa vie, Jésus a subi l’opposition des pharisiens et des chefs religieux attachés aux détails des mots de la Loi. Et cela les a conduits à exiger de Pilate la crucifixion de notre Sauveur en prétextant l’application de leur loi (Jn 19:7)! De même, parce que les chrétiens de Philadelphie ont l’esprit de Christ, ils doivent faire face aux attaques des judaïsants: ceux de la synagogue de Satan. Quels sont-ils aujourd’hui?

Ce sont ceux qui fondent leur religion, une religion de la chair, sur le respect de commandements institués par les hommes, et méprisent le message de la grâce. Avec cela, ils affichent une grande prétention comme ceux qui se disent Juifs et qui s’opposaient aux croyants de Philadelphie! Dans leur orgueil ils se croient seuls détenteurs de la faveur de Dieu et méprisent ceux qui marchent en s’attachant à la Parole de Dieu et au nom de Christ, n’ayant que Lui pour fondement de leur paix et de leur foi.

Ils devront reconnaître un jour que Christ aimait ces chrétiens de peu de force. En attendant, ces derniers se réjouissent d’avoir l’approbation de Jésus, leur Sauveur et Seigneur, qui se nomme le Saint et le Véritable.

Toutes les époques depuis le début du christianisme ont connu cet antagonisme entre ceux qui marchent selon leurs désirs humains et ceux qui s’appuient sur la seule grâce de Dieu. Soyons de ces derniers et fortifions-nous dans cette grâce, la vraie grâce de Dieu (2Ti 2:1 1Pi 5:12).

 



10/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres