* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Porter du fruit (1) ( Bob Gass )

« Le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure sur le cep » Jean 15.4

PDJ-2021-07-01-1030x1030

 

 

Jésus dit : « Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il porte encore plus de fruit. Déjà, vous êtes émondés, à cause de la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure sur le cep, de même vous non plus, si vous ne demeurez en moi. Moi, je suis le cep ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, porte beaucoup de fruit, car sans moi, vous ne pouvez rien faire » (Jn 15.1–5). Dieu veut que l’on porte du fruit ! Il agit donc dans chaque vie de deux manières. D’abord, il pointe du doigt les habitudes, les relations et les activités qui empêchent de porter du fruit, et les retranche, à condition de le laisser faire. Ensuite, il révèle les choses qui épuisent spirituellement, et qui empêchent de porter davantage de fruit. Sa machette préférée : sa Parole, « plus acérée qu’aucune épée à double tranchant » (Hé 4.12). Quand on lit la Bible, Dieu émonde le mauvais en chacun(e) pour préserver le bon, puis il taille encore pour ne garder que le meilleur. C’est pour ça qu’il permet que l’on traverse des moments difficiles. Un pasteur a dit un jour : « Les épreuves sont comme des sécateurs entre les mains du Divin Jardinier : des outils pour retirer le bois mort, les sarments stériles et les parasites, afin que l’on porte plus de fruit. »



01/07/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1065 autres membres