* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Porter les fardeaux les uns des autres ( Plaire au Seigneur )

1280x1280

 

Portez les charges les uns des autres, et ainsi accomplissez la loi du Christ; car si, n’étant rien, quelqu’un pense être quelque chose, il se séduit lui-même; mais que chacun éprouve sa propre œuvre, et alors il aura de quoi se glorifier par rapport à lui-même seulement, et non par rapport à autrui: car chacun portera son propre fardeau. Ga 6:2-5

Un missionnaire à l’étranger racontait: «Pendant mes missions, même si j’avais des craintes, des angoisses à propos de mon travail pour le Seigneur, je me retirais à l’écart, moins pour prier d’en être délivré que pour intercéder pour les autres missionnaires ou personnes de ma connaissance». Porter les charges des autres dans la prière l’aidait à laisser au Seigneur de la moisson le soin de porter ses propres soucis. Oui, même si nous avons des soucis légitimes, n’oublions pas de porter ceux de nos connaissances qui en sont chargés.

Autre exemple: lors d’une longue marche, deux jeunes filles peinent sur un chemin caillouteux et glissant. L’une d’elles, à bout de forces, ne peut plus continuer; que faire, car il est impératif qu’elles se trouvent, avant la nuit, au rendez-vous où leurs amis les attendent? Malgré sa propre fatigue, l’autre se charge du sac de sa coéquipière, et ainsi toutes deux peuvent arriver à temps au but de leur marche.

Même si notre charge est lourde, harassante, portons les soucis, les peines, les douleurs de nos frères et sœurs, en sympathie et dans l’intercession. C’est ainsi que nous accomplissons la loi du Christ, cette loi qui est de nous aimer les uns les autres (Jn 13:34). Quand on porte les charges des autres, l’amour les uns pour les autres augmente, les liens fraternels se resserrent, la famille de la foi devient une réalité vécue.

Notre Seigneur s’intéressait à tous les hommes, il était ému de compassion envers ceux qui avaient des besoins physiques ou spirituels. S’il montait sur la montagne et passait sa nuit en prière, ce n’était certainement pas seulement pour lui-même, mais aussi pour présenter les besoins des autres. J’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas disait-il à Pierre peu de temps avant sa mort (Lu 22:32).



13/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres