* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Pour ne pas faire naufrage ( La Bonne Semence )

Il arrête la tempête, la changeant en calme, et les flots se taisent, et ils se réjouissent de ce que les eaux sont apaisées, et il les conduit au port qu'ils désiraient. Qu'ils célèbrent l'Éternel pour sa bonté, et pour ses merveilles envers les fils des hommes.

Psaume 107. 29-31

Un voilier ne peut avancer que si la voile est déployée. Si elle ne l'est pas, la puissance du vent n'est pas affaiblie pour autant. La foi est comme la voile que l'homme est invité à hisser pour recevoir le souffle de la grâce de Dieu.


Pour un navire, c'est tout à fait normal d'être dans l'eau, mais il est en danger et fera naufrage si l'eau y pénètre et le remplit. Ainsi, pour un chrétien, il est normal qu'il soit dans le monde, mais si le monde entre en lui pour prendre possession de son cœur, sa vie spirituelle est en danger.


Il est impossible de vivre sans eau. Mais celui qui est submergé par l'eau perd la vie, faute d'oxygène. Ainsi, il est nécessaire de se servir des ressources utiles à la vie dans ce monde. Si le monde reste le cadre où Dieu nous a placés, ce n'est pas pour nous y noyer, y faire notre place, ou nous assujettir aux plaisirs qu'il nous offre. Au contraire, le chrétien est comme un rocher émergeant de l'eau, tenu debout par la foi et la prière, la respiration de l'âme.


Un bateau sans gouvernail ou sans boussole finira tôt ou tard par s'échouer quelque part. La boussole fixe le cap, le gouvernail permet de suivre ce cap. La Parole de Dieu fixe le cap du chrétien et le Saint Esprit le dirige au milieu des vagues et des courants.

 



17/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 767 autres membres