* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Pourquoi se glorifier dans les tribulations? ( Plaire au Seigneur )

oracao-1-706x432

 

 

Nous nous glorifions aussi dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la patience, la patience l’expérience, et l’expérience l’espérance; et l’espérance ne rend pas honteux, parce que l’amour de Dieu est versé dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné. Ro 5:3-5

Le chrétien est dans la faveur de Dieu (Ro 5:2), ce qui ne l’empêche pas d’être soumis à des difficultés, parfois très dures. Le mot tribulation vient du mot «tribulum», qui désignait un fléau à battre le blé. Le fléau servait à séparer les grains de l’épi sous l’action de coups répétés. De même, le chrétien, soumis à la souffrance, peut porter du fruit. Dans toutes les épreuves qu’il traverse, des difficultés de la vie à la persécution en passant par la maladie, le chrétien trouve ainsi sa gloire! Est-ce à dire que le chrétien aime la souffrance? En aucune manière! S’il se glorifie dans les tribulations, c’est parce qu’il sait qu’elles produisent en lui des fruits. C’est aussi l’enseignement que le Seigneur nous donne dans la parabole de la vigne: le Père nettoie les sarments pour qu’ils portent plus de fruit (Jn 15:2).

Le premier fruit est la patience, vertu tellement nécessaire à tout chrétien. Le chrétien patient supporte les épreuves sans gémir, non par stoïcisme, mais par acceptation de la volonté de son Père, sachant qu’elle est bonne. Il est enrichissant aussi de considérer la patience du Christ, que ses disciples ont été les premiers à mettre à l’épreuve! Comme lui, exerçons d’abord notre patience au contact de ceux qui nous sont proches.

La patience produit l’expérience, l’expérience de la bonté de Dieu. Avez-vous déjà rencontré un chrétien âgé qui a vécu 50 ans avec le Seigneur? Il a récolté une moisson d’expériences variées dans lesquelles il a pu goûter l’amour, la bonté, la puissance, la miséricorde, la fidélité de son Dieu et Père. La connaissance qu’il en a n’est pas abstraite ou intellectuelle, mais elle est le fruit d’une vie avec Christ!

L’expérience produit l’espérance, l’espérance de voir bientôt de ses propres yeux ce Seigneur qui est intervenu dans sa vie de tous les jours de façon si précise, et qu’il ne connaît encore que par la foi. L’espérance ne déçoit pas, parce que le chrétien prend conscience de l’amour de Dieu qui a été versé en lui par l’action du Saint Esprit. Quelle joie de le réaliser chaque jour!



23/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres