* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Poussière… mais aimé par Dieu ( La Bonne Semence )

L’Éternel Dieu forma l’homme, poussière du sol, et souffla dans ses narines une respiration de vie, et l’homme devint une âme vivante.
Genèse 2. 7
Quand je regarde tes cieux, l’ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as disposées : Qu’est-ce que l’homme, que tu te souviennes de lui ?
Psaume 8. 3, 4
index

 

Si l’on s’arrêtait à cette première expression de l’en-tête, il n’y aurait pas de quoi être fier ! Chacun de nous n’est que “poussière du sol” ! Il vous est sans doute déjà arrivé de souffler sur la poussière qui vous gênait, machinalement, sans vous en préoccuper, et en oubliant aussitôt qu’elle a existé. De même, il suffirait que Dieu souffle sur moi pour que je disparaisse…

Et pourtant, la Bible dit aussi que Dieu s’est intéressé à moi. Il a daigné mettre son souffle en moi pour que je devienne un être vivant capable de communiquer avec lui. Toujours poussière, certes, mais aimé par Dieu !

Oui, Dieu Créateur, tu t’es préoccupé de la poussière que je suis, tu t’y es intéressé de près. Tu as voulu venir vers moi sous une forme humaine, en Jésus Christ, et te sacrifier, me laver de tout ce qui me salissait, ma révolte et mes désobéissances à ta loi. Je peux affirmer sans orgueil que je compte pour Dieu lui-même ! C’est toi qui me le dis dans la Bible, et l’orgueil serait de ne pas te croire.

Tu as fait de moi ton enfant, tu m’as donné ton Esprit par lequel je sais que je suis ton enfant, et par lequel je m’écrie : Père ! (Romains 8. 15-17). Un Père, mais un vrai, tendre, fort, qui aime et qui n’abandonne jamais son enfant. Quel destin pour la poussière que je suis !

Cet amour, tu l’as manifesté aussi à chacun de mes contemporains, à celui qui lit ce feuillet en ce moment même. Comme je voudrais partager cet amour avec lui !

 

Stéphane


29/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres