* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

PSAUME 23 ( Charles Nicolas )

117642260_913382429151788_3417613715877580069_n

 

 

Je me suis dit ceci, il y a déjà longtemps : Si un pasteur devait partir pour un long voyage, il devrait laisser deux recommandations aux chrétiens de son église : Apprendre par coeur le Psaume 23 et lire chaque jour une méditation de Charles Spurgeon.
Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. 3Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom.
4Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.5Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde.
6Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours.
Ce Psaume 23 dit tellement de choses par lui-même qu'on se demande s'il est utile de le commenter, après l'avoir entendu ou lu. Mon propos se limitera à trois remarques.
Ce Psaume, comme le Notre Père, commence par Dieu et se termine par Dieu
L'Eternel est mon berger... J'habiterai dans la maison de l'Eternel. Ainsi, la vie du chrétien est-elle ‘bornée’ par l'Eternel. Il en est le commencement et la fin, l'Alpha et l'Oméga, la source et le but. Tout vient de lui ; tout est pour lui, comme dit Paul dans une sorte de vision de la grandeur de Dieu (Romains 11.36).
De même, la prière du chrétien commence par Dieu : Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton Règne vienne, que ta volonté soit faite !... et se termine par Dieu : Car c'est à toi qu'appartiennent le Règne, la puissance et la gloire, pour toujours !
Comment commençons-nous nos journées, et comment les achevons-nous ? Comment commençons-nous et comment terminons-nous nos prières ?
Cela est important, car le commencement et la fin éclaire ce qu'il y a entre les deux.
Entre les deux, le psaume comme la prière donnée par Jésus parlent du croyant, bien-sûr, de ses besoins, de ses combats sur cette terre. Donne-nous notre pain quotidien, pardonne-nous nos offenses quotidiennes, secours-nous face à l'épreuve, à la tentation... Que deviendrions-nous sans pain ? Et sans le pardon de Dieu Et sans son secours ?
Il me conduit, il me dirige, il restaure mon âme...
En somme, on pourrait dire ceci : L'Eternel est pour nous ! Depuis le pain jusqu'à la victoire dans l'épreuve, en passant par le pardon. Votre Père sait ce dont vous avez besoin. C'est Jésus qui le dit. Mais nous, nous sommes pour l'Eternel ! Notre vie, notre prière, notre journée, notre travail, nos pensées commencent avec Dieu et se concluent avec lui. Cherchez premièrement le Règne de Dieu.