ecoute-2

 

 

Lecture : Luc 7/40

Lorsque Dieu parle, il le fait directement et individuellement. Il me connaît par mon nom, il sait mon péché « particulier », ma tristesse personnelle, mon incrédulité « si spéciale », ma douleur profonde, ayant pour chacun l’appel qui convient.

Il s’adresse à Simon, fils de Jonas, autrement qu’à Simon le Pharisien. Lorsqu’il dit quelque chose à la Samaritaine, il lui révèle son péché propre et non celui d’un autre !

Même si Dieu s’adresse à nous par l’intermédiaire d’un être humain, c’est toujours lui qui appelle et c’est moi qu’il appelle. Par exemple, Marthe dit à Marie :

« …Le Maître est ici et il t’appelle »

ou encore, lorsque l’aveugle Bartimée qui ne pouvait voir Jésus, reçoit de sa part cette invitation :

« …Prend courage, lève-toi, il t’appelle ! »

Ce sont des humains derrière lesquels la voix de Jésus retentit.

Jésus voulait voir Marie pour la consoler et l’aveugle pour le guérir. Dieu veut me voir pour répondre à mon besoin, qu’il soit d’ordre physique, moral ou spirituel.

Dans son Éternel amour, Dieu aujourd’hui, a quelque chose à me dire, à moi qui peut-être ne lui ai jamais ouvertement parlé. Vais-je répondre, au Maître qui exprime ce désir, la même chose que Simon : « …Ce que tu as à me dire, dis-le » ?