* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Quand l’Éternel frappe «son» berger ( Plaire au Seigneur )

index

 

On lui dira: Quelles sont ces blessures à tes mains? Et il dira: Celles dont j’ai été blessé dans la maison de mes amis. Épée, réveille-toi contre mon berger, contre l’homme qui est mon compagnon, dit l’Éternel des armées; frappe le berger, et le troupeau sera dispersé; et je tournerai ma main sur les petits. Za 13:6,7

La prophétie des chapitres 12 et 13 de Zacharie s’adresse aux Juifs fidèles de la fin. Ils sont le reste d’Israël (Jer 31:7) qui, un jour, reconnaîtra son Messie en Jésus Christ. Il viendra lui-même vers eux pour leur montrer ses blessures, car elles sont les preuves de son passage sur la terre et de son sacrifice à la croix pour sauver son peuple Israël (Mt 1:22).

Aujourd’hui déjà, le Seigneur vient nous montrer les marques de ses souffrances. Alors, nous lisons le texte du jour avec beaucoup d’émotion. C’est l’Éternel qui parle. Nous y contemplons celui qui a eu les mains, les pieds et le côté percés au milieu des pécheurs dont il voulait faire ses amis.

Nous ne pouvons que nous prosterner et adorer avec un profond respect. Nous pensons alors aux trois heures de ténèbres de la croix: là, Jésus, le Fils de Dieu, le Seigneur, prend sur lui tous nos péchés. Il peut dire alors à son Dieu par la parole prophétique d’un psaume: Mes iniquités m’ont atteint… (Ps 40:12). Inexorablement, le juste châtiment de Dieu, l’épée, s’abat sur lui à cause de nos péchés qu’il fait siens. En ce même moment, l’Éternel déclare que la victime transpercée est pour lui: Mon berger… mon compagnon. Ces paroles expriment devant l’adorateur ce que ressent l’Éternel lui-même au plus profond de son cœur pour son berger, son compagnon. Lui seul apprécie à sa pleine valeur les perfections du Seigneur Jésus.

Le jour de la crucifixion de Jésus, les disciples sont aussi comme un troupeau désemparé, sans berger. Mais, trois jours après, ressuscité, Jésus vient au milieu des disciples rassemblés à Jérusalem et leur dit: Paix à vous! (Jn 20:19). Une des brebis manquait ce soir-là: Thomas. C’est une figure de ce reste qui, aujourd’hui incrédule, reconnaîtra Jésus lorsqu’il apparaîtra.

Une semaine plus tard, le Seigneur apparaît une nouvelle fois à ses disciples. Cette fois-ci, Thomas est avec eux. Lorsqu’il voit les marques des souffrances du Seigneur, il s’exclame convaincu: Mon Seigneur et mon Dieu! Et tous les disciples peuvent ensemble se réjouir en voyant le Seigneur.



25/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres