* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Que suis-je à ma propre estime? ( Plaire au Seigneur )

espoir

 

 

Un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.Ec 9:4

Le chien, dans la Parole de Dieu, désigne le chien errant, maigre et galeux des contrées pauvres du monde. On le voit, dans la Bible, lécher les ulcères, boire le sang des cadavres, retourner à ce qu’il a vomi, se nourrir des déchets qu’on lui jette. En somme, il est assez répugnant pour que le nom de chien soit une injure.

C’est ainsi que le comprend Goliath, quand il apostrophe David qui s’avance pour le combattre avec une fronde: Suis-je un chien, moi, que tu viennes à moi avec des bâtons? (1Sa 17:43). L’orgueil de Goliath est souligné, dans ce passage, par la répétition du mot moi. Il est fort, intelligent, riche, puissant, et se croit tout permis, même d’outrager Dieu (v. 45).

Si Goliath s’était souvenu du pouvoir de Dieu manifesté autrefois parmi les Philistins (1Sa 5:10-12), il aurait tremblé en pensant à la puissance de l’Éternel. Mais non, il outrage Dieu, il maudit et méprise David qui s’avance au nom de Dieu. Après l’avoir abattu d’un jet de fronde, David le décapite avec sa propre épée. Il est un lion mort.

Mephibosheth, fils de Jonathan, infirme, réfugié aux confins du pays à l’entrée du désert, toujours prêt à fuir, vit de l’hospitalité de Makir à Lodebar (nom qui signifie: «pas de pâturage», 2Sa 9:4). En vertu de l’amitié qui le liait à Jonathan, David le fait chercher pour l’amener à sa cour.

L’accueil de David est chaleureux et Mephibosheth comprend aussitôt la grâce qui lui est accordée. Il prend le ton qui convient à la situation: Qu’est ton serviteur, que tu aies regardé un chien mort tel que moi? (2Sa 9:8). Il ne se prévaut pas de son ascendance royale, il se nomme un chien mort, expression de profonde humilité. Désormais, il mangera toujours à la table du roi.

Le contraste entre ces deux situations est total. Goliath se prenait pour un lion, mais il est mort. Mephibosheth, qui pensait ne pas valoir plus qu’un chien mort, a vécu à la table du roi.

Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne la grâce aux humbles (Ja 4:6).



06/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres