* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Quelques montagnes (2) ( Plaire au Seigneur )

2018-09-08-678x381

 

 

La montagne de la transfiguration

Quelle scène étonnante pour Pierre, Jacques et Jean, alors qu’ils suivent un Maître humble et souffrant! Ils le voient pendant un moment transfiguré devant eux, son visage resplendissant comme le soleil, ses vêtements… blancs comme la lumière (Mt 17:2). Mais aussi quel réconfort pour notre Seigneur dans son chemin d’humiliation et de souffrance qui le conduisait à Golgotha!

L’apôtre Pierre comprendra plus tard que Dieu lui a donné là un aperçu de la gloire future de Christ: Il reçut de Dieu le Père honneur et gloire, lorsqu’une telle voix lui fut adressée par la gloire magnifique: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir (2Pi 1:17). Quel souvenir inoubliable pour les trois disciples et quel encouragement pour leur foi, alors qu’ils s’engageaient à la suite de leur Maître dans un chemin de souffrance!

N’avons-nous pas aussi notre montagne de la transfiguration, c’est-à-dire des moments d’intense communion spirituelle, presque d’extase, où nous sommes si près de Dieu que les choses terrestres disparaissent? Dieu nous les donne souvent dans des moments difficiles, pour nous fortifier.

La montagne du sacrifice

En montant à Morija, Isaac pose cette question à Abraham son père: Où est l’agneau pour l’holocauste? (Ge 22:7). Il reçoit cette réponse: Dieu se pourvoira de l’agneau pour l’holocauste.

Dieu y pourvoit merveilleusement, c’est pourquoi Abraham appelle le lieu: Jéhovah-Jiré, c’est-à-dire: l’Éternel y pourvoira. Ce lieu préfigure le mont Golgotha où Dieu offrira Jésus Christ, son agneau préconnu avant la fondation du monde, mais manifesté à la fin des temps (1Pi 1:20). Le croyant répète avec une profonde reconnaissance: «Dieu a pourvu à mon salut».

La montagne de Morija allait devenir l’emplacement du temple de Salomon: Salomon commença à bâtir la maison de l’Éternel à Jérusalem, sur la montagne de Morija (2Ch 3:1).

Le sacrifice à Golgotha est devenu le fondement de notre salut, comme Paul le rappelle aux Corinthiens: Je vous ai communiqué en tout premier lieu ce que j’ai aussi reçu: Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; il a été enseveli, et il a été ressuscité le troisième jour, selon les Écritures (1Co 15:3,4).



23/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres