* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Qui suis-je? (2) ( Plaire au Seigneur )

photo_6002_33936310

 

 

Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis.1Co 15:10

L’apôtre Paul parle souvent de l’identité du croyant, de la sienne ou de celle d’autrui. Alors qu’il rappelle son origine et qu’il se sent indigne d’être compté parmi les apôtres, il dit simplement aux Corinthiens: Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis.

Dans sa lettre à Timothée, il se définit comme le pire de ceux que le Seigneur est venu sauver, afin d’être un exemple de l’immense grâce de Dieu: Le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier. Mais à cause de ceci, miséricorde m’a été faite, afin qu’en moi, le premier, Jésus Christ montre toute sa patience, comme exemple de ceux qui viendront à croire en lui pour la vie éternelle (1Ti 1:15,16).

Ailleurs, il se met à la place d’un croyant aux prises avec un combat intérieur et se traite de misérable homme (Ro 7:24). Mais aussitôt, il réalise la libération opérée par Christ et s’attribue le titre d’enfant de Dieu, identité qui est celle de tous ceux qui sont dans le Christ Jésus (Ro 8:1,10).

Étreint par l’amour du Christ, l’apôtre considère les croyants comme des êtres nouveaux: Si quelqu’un est en Christ, c’est une nouvelle création (2Co 5:17). Ils ont une nouvelle position: ils sont en Christ, unis à lui, et ils ont un nouveau service: ils sont des ambassadeurs pour Christ (2Co 5:20).

Cette identité fondamentale, qui est celle de tout enfant de Dieu, ne dispense personne de mettre en pratique les exhortations qui lui sont adressées, c’est-à-dire de dépouiller le vieil homme avec ses actions et de revêtir le nouvel homme qui est renouvelé en vue de la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé (Col 3:9,10). Tout comme le vieil homme désigne ce que nous étions en tant qu’enfants d’Adam avant notre conversion, le nouvel homme définit notre nouvelle condition d’enfants de Dieu. Le but de Dieu est que ses enfants ressemblent de plus en plus au Seigneur Jésus Christ.

Ne nous prévalons jamais de nos progrès spirituels, mais disons avec l’apôtre: Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis.

 



25/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1027 autres membres