* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Recevoir la bénédiction ( Plaire au Seigneur )

fr-con-1949-Il-y-a-plus-de-benediction-a-donner-qua-recevoir

 

 

Bienheureux l’homme qui ne marche pas dans le conseil des méchants, et ne se tient pas dans le chemin des pécheurs, et ne s’assied pas au siège des moqueurs, mais qui a son plaisir en la loi de l’Éternel, et médite dans sa loi jour et nuit! Et il sera comme un arbre planté près des ruisseaux d’eaux, qui rend son fruit en sa saison, et dont la feuille ne se flétrit point; et tout ce qu’il fait prospère.Ps 1:1-3

Les chrétiens savent qu’ils sont déjà bénis de toute bénédiction spirituelle en Christ. Impossible d’y ajouter quelque chose! Cette complète bénédiction est un don gratuit de Dieu; elle est fondée sur le roc inébranlable de l’œuvre de Christ. Elle est la part de tous les chrétiens et de chacun d’eux.

Mais c’est une autre chose de s’emparer de ces bénédictions et d’en expérimenter la réalité. Le Psaume 1, qui commence par le mot bienheureux, nous montre pourquoi, dans la pratique, les croyants ne profitent pas de ces bénédictions au même degré.

Prendre plaisir dans la Loi de l’Éternel, cela signifie que nous désirons plaire au Seigneur à tous égards; voilà ce qui nous pousse à chercher les pensées de Dieu, révélées dans sa Parole. Plus que David qui n’avait pratiquement à sa disposition que les cinq livres de Moïse, nous possédons l’A.T., dans sa totalité, et le N.T. Cette dernière partie de la Bible révèle, en particulier, le conseil de Dieu à l’égard de Christ et à l’égard de l’Église. Un arbre planté près des ruisseaux d’eau prospère parce qu’il puise par ses racines toute l’eau et les sels minéraux dont il a besoin. De même le croyant, qui se nourrit des pensées de Dieu, grandit spirituellement et porte son fruit en sa saison. Ce fruit, c’est la manifestation dans sa vie des caractères de Jésus Christ.

En outre, prendre connaissance des trésors que Dieu a mis à notre disposition est la preuve qu’ils ont de la valeur pour nous. Que dirait un père s’il voyait son fils se désintéresser d’une propriété dont il lui donne la jouissance? Voudrions-nous causer ce déplaisir à notre Dieu Sauveur, notre Père?

Encourageons-nous à lire et à méditer la Parole de Dieu, et apprécions ce trésor que beaucoup de générations avant nous n’ont pas eu le privilège d’avoir entre leurs mains.



21/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1062 autres membres