* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Ressemblances et différences ( Plaire au Seigneur )

Considérez l’apôtre et souverain sacrificateur de notre confession, Jésus, qui est fidèle à celui qui l’a établi, comme Moïse l’a été dans toute sa maison. Heb 3:1,2

Nombreuses sont les images de l’A.T. qui sont développées dans le N.T. pour nous montrer divers aspects de la personne et de l’œuvre de Christ. Ce sont des figures ou des types. C’était le cas de Moïse comme l’indique le verset du jour.

Aucun type n’est entièrement conforme à la réalité qui est en Jésus. Cependant on peut considérer avec intérêt ces divers types de Christ en faisant attention à ce qui les apparente et les distingue par rapport à Christ. Plusieurs personnages, et aussi des cérémonies, font apparaître quelques traits particuliers du Seigneur. Leurs différences avec la réalité soulignent, de façon remarquable, la perfection de notre Sauveur.

Isaac: Il porte le bois comme Jésus porte sa croix. Abraham porte, lui, le feu et le couteau, à l’image du Père qui a sacrifié son propre Fils. Mais Isaac ne sait pas où Abraham allait trouver l’agneau pour l’holocauste, tandis que Jésus savait parfaitement qu’il était lui-même cet agneau.

Joseph: Il est aimé de son père comme Jésus, le Fils bien-aimé, l’est du sien. Mais Joseph est aimé plus que ses frères, alors que Dieu a la même mesure d’amour pour tous. Jésus peut dire: Tu les as aimés comme tu m’as aimé (Jn 17:23).

David: Il a été rejeté par le roi Saül comme Jésus l’a été par son peuple qui a dit: Nous ne voulons pas que celui-ci règne sur nous (Lu 19:14). Mais David, à deux reprises durant son rejet, cherche refuge chez les Philistins, tandis que Jésus n’est pas effrayé par les intentions meurtrières d’Hérode et poursuit sans faiblir son chemin vers Jérusalem (Lu 13:31-33).

Le sang des sacrifices sous l’ancienne alliance, le jour des expiations, était porté dans le lieu très saint, une fois l’an. Jésus, lui, est entré dans le ciel avec l’efficacité de son propre sang, une fois pour toutes (Heb 9:11,12).

Ce qui était partiel autrefois est complet maintenant en Christ.

Ce qui était provisoire est maintenant définitif.

Ceux qui devaient offrir souvent les mêmes sacrifices qui, cependant, ne pouvaient jamais ôter les péchés, sont, par Christ, rendus parfaits à perpétuité (Heb 10:11,14).

 



09/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres