* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Rien de bon? ( Plaire au Seigneur )

images

 

Il n’y en a aucun qui pratique la bonté, il n’y en a pas même un seul. Ro 3:12

«Comment pouvez-vous dire qu’il n’y a personne qui fasse le bien? Que penser de ces hommes et ces femmes qui s’engagent dans l’action humanitaire pour sauver des vies humaines?

    • Moi, j’ai bien l’impression de faire tout le bien que je peux. Je n’hésite jamais à donner un coup de main à mes voisins qui en ont besoin, j’élève bien mes enfants, j’aide une voisine âgée, qui est seule, à faire ses courses…
    • Et puis, de toute façon, vous voyez bien que l’apôtre Paul se contredit. Au chapitre précédent, il vient de dire que ceux qui persévèrent dans les bonnes œuvres recevront la gloire, l’honneur et la vie éternelle (Ro 2:7). Ne s’agit-il pas là de personnes pratiquant la bonté?»

Il est certain que le verset de ce jour choque les gens dans notre siècle centré sur l’homme! Cette affirmation surprend et révolte. Mais nous devons accepter les affirmations radicales de la Parole de Dieu aussi bien que celles qui nous paraissent plus acceptables. Entendre Dieu est amour est certainement plus agréable que lire il n’y a pas de juste, mais les deux affirmations sont tout aussi vraies l’une que l’autre.

Pour comprendre, examinons le contexte. Paul demande comment l’homme peut être justifié aux yeux de Dieu. Il pose le principe du salut par la foi seulement (Ro 1:16, 17) et il examine la situation de l’homme. Le païen, l’homme instruit ou le Juif, tous sont reconnus coupables et sont sous la même sentence. Même les actes les plus grandioses ou les plus méritoires aux yeux des hommes n’ont pas le pouvoir de rendre l’homme juste aux yeux de Dieu. Déjà le prophète Esaïe écrivait: Toutes nos justices ne sont qu’un vêtement souillé (Esa 64:6). Se dévouer corps et âme pour son prochain vous vaudra sans doute l’estime méritée de vos concitoyens, mais ne vous rapprochera pas du ciel. Le seul moyen de salut donné de Dieu est ailleurs: c’est d’accepter pour soi-même l’œuvre de Jésus à la croix (Ro 3:21-24).

De tels versets nous sont utiles pour ne pas se laisser polluer inconsciemment, insidieusement, par les idées ambiantes sur la bonté possible de l’homme. N’ayons donc pas peur de présenter l’Évangile dans tout son absolu, plutôt que de laisser place à des illusions trompeuses. Ensuite nous pourrons insister à juste titre sur la nécessité de la cohérence qui doit exister entre la foi et les œuvres.



16/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres