* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sacrificateurs ( Plaire au Seigneur )

Les principaux sacrificateurs, se moquant entre eux… disaient: Il en a sauvé d’autres, il ne peut pas se sauver lui-même. Mr 15:31

Les livres de l’Exode et du Lévitique, en particulier, nous enseignent la pensée de Dieu relative à l’établissement de l’ordre sacerdotal dans le peuple d’Israël. Ils précisent les responsabilités et décrivent, jusqu’au moindre détail, la façon de les exercer. Enfin, avec la même attention, ils dépeignent les vêtements et les ornements dont les sacrificateurs devaient se revêtir, ainsi que le rituel de leur consécration au sacerdoce. Ces descriptions nous parlent, avant tout, de la vocation de sacrificateur que Christ a assumée lors de sa venue sur la terre (Heb 2:17), de celle qu’il exerce actuellement en faveur du chrétien (Heb 4:14-16) et de celle qu’il exercera encore dans l’avenir (Heb 7:21).

La solennité du rituel et la gloire des vêtements sacerdotaux, voulues par Dieu, nous parlent également de l’importance et du prix qu’il attachait à entretenir des relations avec son peuple. Aussi les moqueries des sacrificateurs au pied de la croix sont-elles la preuve la plus grave de la déchéance de l’ordre sacerdotal. Ils auraient dû être les premiers à accueillir, aimer et célébrer Jésus, Fils de Dieu, le Messie d’Israël! Comment laver cet outrage? Une fois encore, Jésus, par son sang versé, répond à tout! Maintenant, celui qui croit en Jésus, qu’il soit juif ou païen, est lavé de ses péchés, et Jésus l’établit sacrificateur pour son Dieu et Père (Ap 1:5,6).

Sommes-nous conscients de la dignité à laquelle Jésus nous élève, du prix qu’il attache à nous voir exercer notre service de sacrificateur? Vous-mêmes aussi… êtes édifiés en une maison spirituelle - un saint sacerdoce - pour offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ… Vous êtes… un sacerdoce royal… pour que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière (1Pi 2:5,9).

Vous êtes: cette affirmation doit effacer toute incertitude. Comment réaliser pratiquement notre vocation? Nous aimons Jésus, nous sommes conscients de son amour et émerveillés de ses perfections. Nous apprécions ce qu’il a accompli pour Dieu son Père et pour nous. Nous jouissons des bénédictions qu’il nous a acquises pour toujours.

De l’abondance du cœur, la bouche parle (Mt 12:34). Par conséquent, nous exaltons Jésus dans les cultes d’adoration et c’est notre joie de parler de lui pour le salut de ceux que nous côtoyons.

 



08/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 776 autres membres