* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sectes: attention, danger! ( Plaire au Seigneur )

hqdefault

 

Il y aura parmi vous de faux docteurs qui introduiront furtivement des sectes de perdition. 2Pi 2:1

Le mot «secte» est un mot qui a changé de sens au cours du temps et aujourd’hui, il a une connotation différente selon les lieux ou les personnes. Historiquement, une secte désigne un groupe de personnes qui suivent une même doctrine au sein d’une religion. C’était le cas des sadducéens ou des pharisiens au temps du Seigneur.

Aujourd’hui, ce mot désigne un groupe à l’intérieur duquel il y a des pratiques douteuses au regard de la Loi, et qui refuse le dialogue avec le monde extérieur. Comment reconnaître ce qu’on appelle aujourd’hui une «secte»? Un commentateur a proposé quatre critères; examinons-les pour voir si nous-mêmes ou ceux avec lesquels nous nous réunissons, ne sont pas en danger de sectarisme:

    • Quant au pouvoir, l’oppression. La secte fonctionne sur un modèle centralisé, avec un leader (gourou) qui prétend généralement détenir son pouvoir de la divinité et même peut se faire passer pour un dieu. La Bible dit: Le plus grand parmi vous sera votre serviteur (Mt 23:11), et Jésus Christ a montré l’exemple.
    • Quant au savoir, l’endoctrinement. Dans une secte, l’enseignement est le privilège de certains; toute critique ou vue différente est interdite; tous les étrangers à la secte sont considérés comme étant dans l’erreur. Le christianisme dit: Mettez tout à l’épreuve, retenez ce qui est bon (1Th 5:21).
    • Quant aux biens, l’exploitation. La gestion des finances de la secte est opaque, les appels de fonds (trop) pressants, le contrôle de leur utilisation inexistant. Relisons avec soin 2Co 8 et 9 pour nous faire une saine idée de la gestion des finances selon Dieu parmi les chrétiens.
    • Quant aux relations, la fermeture. Les rapports entre membres de la secte sont surveillés, ceux avec les non-membres sont découragés, parfois interdits. Il n’y a aucun dialogue avec d’autres, sinon conflictuel. Les vrais chrétiens ne sont pas du monde, mais ils vivent dans le monde à qui ils apportent paisiblement l’Évangile du salut en Jésus Christ (1Pi 3:15,16).

Même si ces dangers ne nous semblent pas encore présents, veillons: la dérive sectaire s’introduit souvent de façon insidieuse!



27/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1012 autres membres