* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Servons avec amour ( Plaire au Seigneur )

Si j’ai le don de prophétie, si je connais tous les mystères et possède toute la connaissance, si j’ai toute la foi de manière à transporter des montagnes, mais que je n’aie pas l’amour, je ne suis rien. 1Co 13:2

Serviteur de Dieu, authentique prophète, Jonas est très mécontent de la mission que Dieu lui confie. Égocentrique, il n’a ni compassion ni amour pour les autres.

Sa mission, en effet, consiste à prévenir, de la part de l’Éternel, les habitants de Ninive de la destruction toute proche qui guette leur ville. Si Dieu fait annoncer le jugement, c’est, bien sûr, pour que ceux qui sont ainsi informés se repentent.

Mais Jonas fuit sa mission. Probablement ne veut-il pas prendre de risques pour un peuple païen envers qui il n’a pas de compassion. Il redoute peut-être aussi que l’Éternel ne donne pas suite à sa menace, et craint pour sa réputation (Jon 4:2). Dans le bateau qui l’éloigne de Ninive, il dort au fond de la cale sans se préoccuper de la tempête qui met en danger la vie des marins. Sa conscience ne le met pas en souci pour ces idolâtres, alors qu’il sait être la cause de ce qui arrive.

Plus tard, contraint et forcé, il crie aux Ninivites que, dans quarante jours, leur ville sera renversée, puis attend que la destruction de la ville confirme son message. Pas question pour lui d’intercéder comme Abraham le fit pour Sodome, menacée, elle aussi, de destruction. Dieu, dans sa miséricorde, tient compte de la repentance du roi et de ses sujets et arrête le jugement annoncé. Au lieu de se réjouir, Jonas est furieux; aussi l’Éternel lui reproche-t-il son égoïsme et son absence de miséricorde et de grâce.

Chacun de nous a reçu un service de la part de Dieu. Apprécions la grâce qu’il nous accorde et accomplissons-le avec joie, comme pour le Seigneur (Col 3:23).

Peut-être rencontrerons-nous des difficultés de la part de ceux que nous sommes appelés à servir. C’était le cas de l’apôtre Paul qui se dépensait sans compter pour des Corinthiens qui mettaient en doute son ministère. Pourtant il avait assez d’amour pour leur affirmer qu’il continuerait son service à leur égard, même s’ils devaient moins l’aimer (2Co 12:15). Alors, suivons son exemple: servons par amour en mettant de côté tout souci de prestige personnel.

 



09/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 842 autres membres