* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sortons vers Jésus ( Plaire au Seigneur )

images

 

 

Jésus, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Ainsi donc, sortons vers lui hors du camp, portant son opprobre; car nous n’avons pas ici de cité permanente, mais nous recherchons celle qui est à venir.Heb 13:12-14

L’épître aux Hébreux est d’abord adressée aux Juifs qui croyaient en Jésus Christ, mais qui avaient besoin de s’attacher à Jésus seul. Son auteur s’applique donc à mettre en contraste la portée limitée des institutions juives avec l’absolue perfection de Jésus Christ, le caractère définitif de son œuvre et sa gloire unique. Il conclut en enjoignant ses lecteurs à sortir définitivement du système juif, de la religion juive, qu’il appelle le camp. En effet, un camp n’est habituellement qu’une habitation provisoire. De même, la Loi était une institution provisoire (Ga 3:21-29 4:1-11) qui a été notre conducteur jusqu’à Christ. Le chrétien n’est pas sous la Loi mais sous la grâce (Ro 6:14). Dieu propose maintenant la cité permanente, image d’un ordre de choses nouveau, établi par Christ, où le croyant est introduit pour n’en plus sortir à jamais. Dans leur majorité, les chrétiens d’aujourd’hui ne viennent pas du judaïsme; pourtant, l’exhortation de ces versets peut très bien les concerner.

Sous la Loi de Moïse, un engagement prétentieux définissait la relation des Juifs avec Dieu: Tout ce que l’Éternel a dit, nous le ferons (Ex 19:8). Or personne ne peut gagner par ses œuvres la faveur de Dieu. La Loi a donc été la démonstration que l’homme dans la chair est incapable de satisfaire les exigences de Dieu. Ceux qui sont dans la chair ne peuvent pas plaire à Dieu (Ro 8:8). Mais Paul ajoute: Vous n’êtes pas dans la chair, mais dans l’Esprit (v. 9).

C’est pourquoi, si un chrétien pense que «faire» les commandements bibliques lui vaudra la faveur de Dieu, il se replace dans un camp, semblable à celui de la religion juive, le camp légaliste. À lui s’adresse l’appel à sortir de cette attitude intérieure si naturelle pour aller à Jésus seul: Sortons vers lui. Fixons donc les yeux sur Jésus en comptant sur la grâce de Dieu et sur son Esprit pour chaque pas.



02/12/2020