* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffrances et gloires ( Plaire au Seigneur )

images

 

… vous vous réjouissez d’une joie ineffable et glorieuse, recevant ce qui est le but de votre foi, le salut de l’âme. De ce salut, les prophètes qui ont prophétisé concernant la grâce qui vous était destinée se sont informés et enquis avec soin; ils recherchaient quel temps ou quelle sorte de temps l’Esprit de Christ qui était en eux indiquait, quand il rendait par avance témoignage des souffrances qui devaient être la part de Christ et des gloires qui suivraient. 1Pi 1:8-11

Toutes les prophéties de l’A.T. concernant Jésus Christ peuvent se ranger sous deux titres: les souffrances qui devaient être sa part et les gloires qui suivraient. Dans la mesure où nous discernerons les souffrances et les gloires de Christ, nous comprendrons ces écrits prophétiques.

Quand le Seigneur ouvre les Écritures aux deux disciples sur le chemin d’Emmaüs, il leur donne comme un résumé de la doctrine à son sujet par une question: Ne fallait-il pas que le Christ endure ces souffrances et qu’il entre dans sa gloire? Et commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliquait, dans toutes les Écritures, les choses qui le concernent (Lu 24:26,27). Combien aurions-nous aimé entendre cet exposé des Écritures! Nous avons les mêmes Écritures (l’A.T.) que les disciples, mais, en plus, nous avons le N.T. et l’Esprit Saint pour nous le faire comprendre. Par conséquent, nous pouvons découvrir, nous aussi, dans l’ensemble des Écritures tout ce qui concerne Jésus.

Pour Jésus, les souffrances ont précédé la gloire. Dans le royaume de Satan, le chef de ce monde, l’ordre est inverse: d’abord le plaisir, peut-être la gloire, mais toujours éphémère, puis… le malheur éternel.

Et pour nous chrétiens, membres du corps de Christ, quel est l’ordre des choses? Pour lui, les souffrances ont précédé la gloire; il ne peut pas en être autrement pour nous, mais à des degrés divers, car si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui. Cette parole est certaine, dit l’apôtre (2Ti 2:11,12).

Les souffrances de la vie présente ne sont pas méritoires, mais les leçons que nous en tirons produisent pour nous un fruit abondant pour la vie à venir et sont, bien sûr, à la gloire de Christ: Notre légère tribulation d’un moment opère pour nous, en mesure surabondante, un poids éternel de gloire (2Co 4:17).



15/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres