* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffrant mais joyeux Jim Cymbala

images

 

Quand nous marchons dans l’Esprit, quand le Saint-Esprit nous contrôle, Il produit de la joie dans notre vie, tout comme Il produit de l’amour. Luc parle de Jésus en disant “Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit” (Luc 10:21). Toute joie vient du Saint-Esprit. Nous ne pouvons pas la fabriquer, l’appeler ou la produire par nous-mêmes.

Nombre d’entre nous marchons avec des cicatrices que personne ne peut voir, mais Jésus dit que nous n’avons pas à perdre notre joie quand la vie est difficile ou quand des gens agissent mal envers nous. La joie n’est pas promise qu’à ceux qui ont le moins de souffrance dans leur vie. La joie est pour tous ceux qui acceptent d’être contrôlés par l’Esprit. Jésus a dit : “Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme ! Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel” (Luc 6:22-23). Suggérer que des souffrances passées nous donnent le droit d’être sans joie est juste une façon d’éviter la vérité.

Même Jésus savait ce qu’était la tristesse et Il savait ce que c’était que de pleurer. Esaïe a prophétisé que Jésus serait un homme de douleurs (Esaïe 53:3), et cette prophétie s’est véritablement accomplie. Il a souffert sur la croix et ailleurs, alors qu’Il était moqué, battu et humilié. Mais ce n’est que la moitié de l’image.

Dans l’épître aux Hébreux, nous apprenons que Dieu a joint Jésus d’une huile de joie (1:9). L’huile est un symbole du Saint-Esprit et, comme nous l’avons vu dans Luc 10:21 cité plus haut, Jésus était rempli de joie au travers du Saint-Esprit. Donc, Jésus était un homme de douleur qui a porté la croix, mais Il était aussi oint de joie. Et Sa joie, tout comme la nôtre, vient du Saint-Esprit. Pour comprendre pleinement Jésus, nous ne pouvons pas le voir uniquement comme un Sauveur qui pleurait, mais nous devons équilibrer cette vision avec cette vérité : Il était rempli de joie et a passé beaucoup de temps à se réjouir.

La base de la joie spirituelle se trouve dans notre relation stable, sans variation, avec Christ. Nous nous réjouissions dans le Seigneur” (Philippiens 3:1) en nous rappelant et en réclamant tout ce qu’Il a en réserve pour nous dès maintenant et pour l’éternité.



07/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres